Actions
  • shareshare
  • link
  • cite
  • add
add
auto_awesome_motion View all 4 versions
Publication . Article . 1978

Étude de la décroissance 184Hg → 184Au (T 1/2 = 30 s)

W. G. Nettles; R. Béraud; J. D. Cole; J. H. Hamilton; A. V. Ramayya; H. Kawakami; E. H. Spejewski; +1 Authors
Open Access
French
Published: 01 Jan 1978
Publisher: HAL CCSD
Country: France
Abstract

Nous avons étudié la décroissance β+ + CE de 184Hg (T1/2 = 30 s) vers les niveaux de 184Au à l'aide du séparateur en ligne UNISOR. Les sources isotopiquement pures de Tl et Hg de masse A = 184 ont été obtenues en bombardant une cible enrichie de 180W avec des ions 14N de 177 MeV. Des spectres simples de multianalyse et des coïncidences γ-γ-t ont été mesurés. Aucun niveau n'était connu antérieurement à ce travail dans 184Au. L'étude des coïncidences γ-γ-t nous a permis d'établir 8 niveaux excités à 156,2; 159,1; 247,7 ; 282,8 ; 295,1 ; 392,4 ; 418,0 et 412,4 keV et d'en suggérer deux autres, l'un à 534,0 et l'autre à 551,6 keV. Par la technique des coïncidences retardées, on a mesuré la période du premier niveau excité T1/2(156,2 keV) = (36± 6) ns a mesuré la période du premier niveau excité T1/2(156,2 keV) = (36 ± 6) ns et une limite supérieure égale à 2 ns a été déterminée pour la durée de vie des niveaux à 159,1 ; 247,7 ; 295,1 et 392,4 keV.

Subjects

nuclear energy level lifetimes, nuclear energy level transitions, nuclei with mass number 150 to 189, [PHYS.HIST]Physics [physics]/Physics archives, [PHYS.NEXP]Physics [physics]/Nuclear Experiment [nucl-ex]

[1] HAMILTON, J. H., RAMAYYA, A. V., BOSWORTH, E. L., LOURENS, W., COLE, J. D., VAN NOOIJEN, B., GARCIA-BERMUDEZ, G., MARTIN, B., SUBBA RAO, B. N., KAWAKAMI, H., RIEDINGER, L. L., BINGHAM, C. R., TURNER, F., ZGANJAR, E. F., SPEJEWSKI, E. H., CARTER, H. K., MLEKODAJ, R. L., SCHMIDT-OTT, W. D., BAKER, K. R., FINK, R. W., GOWDY, G. M., WOOD, J. L., XENOULIS, A., KERN, B. D., HOFSTETTER, K. J., WEIL, J. L., TOTH, K. S., IJAZ, M. A. et SASTRY, K. S. R., Phys. Rev. Lett. 35 (1975) 562.

[2] COLE, J. D., HAMILTON, J. H., RAMAYYA, A. V., NETTLES, W. G., KAWAKAMI, H., SPEJEWSKI, E. H., IJAZ, M. A., TOTH, K. S., ROBINSON, E. L., SASTRY, K. S. R., LIN, J., AVIGNONE, F. T., BRANTLEY, W. H. et RAO, P. V. G., Phys. Rev. Lett. 37 (1976) 1185.

[3] FINGER, M., FoucHER, R., HUSSON, J. P., JASTRZEBSKI, J., JOHNSON, A., SÉBILLE, C., HENCK, R., KUCHLY, J. M., REGAL, R., SIFFERT, P., ASTNER, G., ERDAL, B. R., HAGEB~, E. E., KJELBERG, A., MÜNNICH, F., PATZELT, P., BECK, E. et KUGLER, H., Rapport C.E.R.N. 70-29 (1970).

[4] KEI-10EE a été écrit par KOMURA, K. de Institute for Nuclear Study, Tokyo, Japan et a été modifié par KAWAKAMI, H. pour être utilisable sur le calculateur SIGMA 7 de l'Université Vanderbilt.

[5] VIOLA Jr, V. E., SWANT, J. A. et GRABER, J., At. Data Nucl. Data Tables 13 (1974) 35.

moresidebar