Le poids des émotions

Article OPEN
Bihan, Blanche Le ; Mallon, Isabelle (2017)
  • Publisher: Sociologie
  • Subject: Emotions | Organization | Care | Age | Old age | Health | Family | Émotions | Organisation | Âge | Vieillesse | Santé | Famille

Depuis une quinzaine d’années, les « aidants » des personnes ayant besoin de soins au long cours sont l’objet d’une visibilité nouvelle dans le débat public. S’appuyant sur les résultats d’une enquête qualitative approfondie menée auprès d’aidants familiaux de proches atteints de la maladie d’Alzheimer, cet article s’intéresse à l’expérience des aidants investis au quotidien dans la vie de leur proche – conjoint ou parent – en perte d’autonomie. Après avoir déconstruit la notion d’intensité de l’aide, les auteures proposent de caractériser les aidants et leur(s) rôle(s), afin de comprendre comment ils vivent au quotidien l’accompagnement de leur(s) proche(s). Cette approche permet de nourrir la réflexion sur les aidants familiaux, qui se heurte à un certain nombre de difficultés dans la mesure où ils ne constituent pas une catégorie homogène. L’analyse s’attache à montrer le vécu différencié de la relation d’aide en réinterrogeant la dimension émotionnelle de ce lien du proche à la personne aidée, mais aussi aux différents intervenants, professionnels ou non, qui participent à l’accompagnement. Cette dimension émotionnelle et organisationnelle de l’aide, appréhendée qualitativement, apparaît comme une clé de la modulation de son intensité. For the past 15 years, the carers of people in need of regular care have been subjected to a new visibility. Based on the results of a qualitative survey on family carers of relatives affected by Alzheimer’s disease, this article investigates the life experience of carers who provide daily support to elderly relatives (a partner or parent). After analyzing the notion of intensity of care, the authors focus on the complex role of family carers – who do not constitute a homogeneous category – and study the daily experience of their investment in their elderly relatives. The article explores the emotional dimension of the care relationship between the carer and the cared for, as well as between the carer and all other people, professionals or not, who contribute to the care arrangements. This emotional and organizational dimension of care, analyzed in a qualitative perspective, appears as a key element of the modulation of its intensity.
Share - Bookmark

  • Download from
    OpenEdition via OpenEdition (Article, 2017)
  • Cite this publication