Prise en charge d’un proche âgé dépendant à domicile en Corée du Sud : recherche sur les aidantes principales de la génération du baby-boom

Article French OPEN
Oh, Yoonji (2017)
  • Publisher: Enfances Familles Générations
  • Subject: care | genre | aidante principale | belle-fille | proche âgé dépendant | soins de longue durée | Corée du Sud | gender | primary caregiver | daughter-in-law | elderly dependent relative | long-term care | certified family care provider | South Korea

Cadre de la recherche : Si le care (soin) relève du souci de l’autre, ce rôle est le plus souvent considéré comme une qualité féminine. En Corée du Sud, la belle-fille devient souvent l’aidante principale lorsque ses proches âgés ont besoin de soins de longue durée. Objectifs : La présente recherche a pour objectif de montrer le vécu des belles-filles aidantes principales à domicile de leurs proches âgés dépendants (surtout leur belle-mère), et de constater l’invisibilité de leur travail au sein de la famille et de la société. Méthodologie : Neuf entretiens semi-directifs en Corée du Sud avec des belles-filles issues de la génération du baby-boom ont été réalisés : quatre d’entre elles s’occupaient de leur belle-mère à domicile, et cinq avaient été en charge de soins de leur belle-mère jusqu’au décès de celle-ci. Résultats : Cette étude souligne les difficultés vécues par des aidantes principales au regard de la surcharge de leurs tâches, des conflits avec les personnes aidées, des problèmes liés aux maladies et du manque d’aide et de reconnaissance. Cette étude met également en lumière les « ressources individuelles » des aidantes qui leur permettent de trouver « un équilibre », notamment à travers un sentiment positif d’efficacité, la religion, la retenue des émotions, la distanciation et l’aménagement du quotidien, ainsi que des « ressources relationnelles » comme le soutien d’aidants secondaires et la relation entre aidante et aidée. Conclusions : L’étude montre que l’Assurance de soins de longue durée en Corée du Sud conduit les aidantes principales à entrer dans le marché du travail de care en tant qu’aide-soignante familiale pour être rémunérées; le système est cependant considéré comme anormal et est remis en question par les aidantes. Cet article conclut en s’interrogeant sur les impacts du care visible sur le renforcement du care invisible. Contribution : Cet article contribue à dévoiler les vécus singuliers des aidantes principales coréennes lors de la prise en charge à domicile de leurs parents âgés malades. Research Framework: When care is often considered the concern of others, the caregiving role is most often considered a female duty. In South Korea, where the gender division of labor is clearly apparent, daughters-in-law tend to be the primary caregiver for elderly relatives who require long-term care. Objectives: This research aims to show not only the experience of primary caregivers caring for elderly dependents (mothers-in-law) at home, but also how the care they provide is invisible within the family and even society. Methodology: We conducted semi-directed interviews in South Korea with nine daughters-in-law from the baby-boom generation. Four took care of their mother-in-law at home, and five took care of their mother-in-law at their own homes until they died. Results: This research founded on the state of their experiences and the imbalances of tasks required of them including: task overload, conflicts between caregiver and care receiver, difficulty facing the symptoms of illness, and lack of help and recognition. Regarding the quest for stability between imbalance and equilibrium, we look into the concerns of positive feelings and self-efficacy, religion, emotional restraint, distancing, and reorganization of daily life and individual resources. We also looked into the support of secondary caregivers and the relationship between caregivers and care receiver in relational resources. Conclusions: This article concludes by showing that Long-Term Care Insurance tends to lead primary caregivers to enter the care work market as a certified family care provider, but the form of the system is rather abnormal and questionable. Contribution: This study contributes to discretely disclosing the singular experience of Korean primary caregivers in the provision of care for their elderly dependent relatives at home.
Share - Bookmark

  • Download from
    OpenEdition via OpenEdition (Article, 2017)
  • Cite this publication