De l’amour et du mariage. Une correspondance familiale au xixe siècle

Article French OPEN
Dauphin, Cécile ; Poublan, Danièle (2013)
  • Publisher: Belin
  • Subject: famille | correspondance | écriture ordinaire | mariage | amour | family | correspondence | ordinary writings | marriage | love | France | XIXe century

L’article se propose d’explorer ce qui est dit du mariage et de l’amour dans la correspondance d’une famille bourgeoise qui couvre plusieurs générations sur un large xixe siècle. Trois épisodes ont été retenus qui permettent d’observer bien des tensions entre mariage arrangé et mariage d’inclination. D’abord, au début du siècle, la correspondance d’un jeune homme à l’aube d’une brillante carrière scientifique explicite les « raisons » sociales et économiques qui déterminent son choix matrimonial. Puis, dans les années 1840-1843, l’échange entre fiancés montre comment se construit le sentiment amoureux dans le respect de l’autorité parentale et des conventions en vigueur. Enfin, en 1858, autre moment stratégique dans le processus d’ascension sociale, la correspondance résonne des tractations menées par la famille pour conclure une union d’intérêt. À toutes ces étapes, il apparaît que les femmes assument leur destin social, qui est vécu et écrit comme une responsabilité face au cheminement des hommes de la famille. This article explores what is said about marriage and love in the correspondence of a bourgeois family that spans much of the 19th century. Three periods have been chose to explore the tensions between arranged marriages and love-matches. At the beginning of the century, a young man on the verge of a brilliant scientific career explains the social and economic “reasons” that have determined his matrimonial choice. In the years 1840-1843, the letters between fiancés illustrate how amorous feelings emerge while still respecting parental authority and the reigning social conventions. Finally, the year 1858 stands out as a strategic moment in the process of social mobility, and the correspondence resonates with the negotiations surrounding a marriage of mutual interest. During each period, women seem to accept their social destiny, which is experienced and written about as a form of responsibility with respect to the trajectory of the men in the family.
Share - Bookmark

  • Download from
    OpenEdition via OpenEdition (Article, 2013)
  • Cite this publication