Etude et suivi des populations de tortues vertes (Chelonia mydas) dans les îles françaises de l'Océan Indien : Populations - Migration - Génétique

Other literature type French OPEN
Roos, David ; Pelletier, Dominique ; Rene, Fabrice (1998)

Initié en 1970 par G. HUGHES sur le site d'Europa, le programme d'études des tortues vertes dans les îles Eparses a été poursuivi dans le cadre des activités du Service Météorologique de La Réunion entre 1973-74 par SERVAN sur Europa et BATORI sur Tromelin. Dès 1977, le programme a été repris dans le cadre de l'ISTPM/IFREMER. Il a été amplifié jusqu'en 1985 par J.Y. LEGALL, en relation avec les prélèvements de nouveaux-nés utilisés pour le ranching à l'île de La Réunion. Les principales acquisitions dans le cadre de ces programmes ont porté sur: • les migrations inter-sites, • la périodicité du rythme inter annuel de ponte, • l'estimation du nombre de nouveaux-nés par saison de ponte, • l'estimation du nombre de femelles adultes par site et par saison. Le présent programme a été initié lors de la réunion du Comité scientifique des îles Eparses, sous l'autorité de la Direction Régionale de l'Environnement (DIREN) le 3 avril 1995. Il a été établi pour répondre à la demande exprimée par la DIREN, Le Conseil Régional, le Conseil Général, les associations écologiques, et surtout, à la demande instante de Monsieur J. PERRAN-ROSS (Union International pour la Conservation de la Nature), de Monsieur A. BONNEAU (Ministère de l'Environnement) et de Madame BLANQUIE (Ministère des DOM-TOM) suite à une expertise réalisée en juin 1994 lors de la mission CITES (Convention sur le Commerce International des espèces menacées d'extinction). Ce programme permet également de répondre aux diverses attentes des instances locales, nationales et internationales en matière de protection et d'étude des populations de tortues vertes dans les îles Eparses. Par ce biais, ce programme est susceptible de légitimer fortement la présence française sur ces territoires à travers un rôle de connaissance et de protection d'espèces menacées au niveau mondial tel que le suggère la nouvelle convention du droit de la mer. Cette légitimité est d'autant plus nécessaire que les ZEE attachées à ces îles recèlent d'importantes ressources pélagiques qui sont d'ores et déjà exploitées par les flottilles de pêche palangrière réunionnaises. C'est donc dans cette perspective que ce programme permettra de réestimer les populations de tortues vertes à Europa, site majeur de ponte de l'ouest de l'océan Indien. Le programme innovant de marquages ARGOS et l'analyse génétique des populations apporteront de nouvelles précisions sur les populations de tortues vertes, leurs trajets et leurs lieux de migration. Enfin, sous la pression de la communauté internationale, l'ensemble des pays de la sous région se mobilisent actuellement pour la protection des tortues marines. Ce programme a aussi pour but, de développer la coopération scientifique et technique sur ce sujet entre les différents pays de la zone, notamment avec la République Sud Africaine, les Seychelles, Mayotte, les Comores, Madagascar et la Réunion à partir des îles Eparses.
  • References (8)

    AIRDOI, 1985. Les Tortues Marines dans les Iles du Sud-Ouest de l'Océan Indien. Rapport de l'Atelier Régional « Ressources Biologiques Aquatiques de l'AIRDOI », Saint Denis, Réunion, 21- 24 Octobre 1985. B. Bonnet, Ed. 69 p. + annexes.

    Allard, M.W., M.M.Miyamoto, K.A.Bjorndal, A.B.Bolten, and B.W.Bowen, 1994. Support for natal homing in green turtles from mitochondrial DNA sequences. Copeia 1(1): 34-41.

    Bowen B.W., A.L. Bass, A. Garcia-Rodriguez, C.E. Diez, R. Van Dam, A. Bolten, K.A. Bjomdal, M.M. Miyamoto, R.J. Ferl, 1996. The origin of Hawksbill turtles in a Caribbean feeding area as indicated by genetic markers. EcoI. Appl. 6; 566-572.

    Bowen B.W., F.A. Abrue-Grobois, G.H. Balazs, N. Kamezaki, C.J. Limpus and R.J. Ferl., 1995. Trans-Pacific Migrations of the loggerhead sea turtle demonstrated by lnitochondrial DNA markers. Proc. NatI. Acad. Sci. USA. 92:3731-3734.

    Fitzsimmons, N. N., C. Moritz, C. J. Limpus, L. Pope et R. Prince, 1997a. Geographie structure of mitochondrial and nuclear gene polymorphisms in Australian green turtle populations and malebiased gene flow. Genetics 147, 1843-1854.

    Fitzsimmons N. N., C. J. Litnpus J. A. Nonnan, A. R. Goldizen, J. D. Miller et C. Moritz, 1997b. Philopatry of male Inarine turtles inferred from mitochondrial DNA Inarkers. Proceedings of the National Academy of Sciences of the United States of America 94, 8912-8917.

    Lahanas P. N., K. A. Bjomdal, A. B. Bolten, S. E. Encalada, M. M. Miyamoto, R. A. Valverde, and B. W. Bowen, 1998. Genetic composition of a green turtle (Chelonia mydas) feeding ground population: evidence for multiple origins. Marine Biology. Feb 130: 345-352.

    Mortimer l A. & Portier, K. M., 1989. Reproductive homing and internesting behavior of the green turtle (Chelonia mydas) at Ascension Island, South Atlantic Ocean. Copeia 1989 : 962-977.

  • Metrics
    0
    views in OpenAIRE
    41
    views in local repository
    15
    downloads in local repository

    The information is available from the following content providers:

    From Number Of Views Number Of Downloads
    ArchiMer - Institutional Archive of Ifremer 41 15
Share - Bookmark