Identification et prévention du risque suicidaire chez les personnes âgées résidant en EMS: une revue de la littérature soutenue par le modèle de l'adaptation de C. Roy : travail de Bachelor

Doctoral thesis French OPEN
Brandtner, Yasmina ; Payré, Marie ; Peyrot, Marion ; Vulliet, Corentine ; Maupetit, Christine (2015)

Introduction. Le suicide est un problème majeur en santé publique en Suisse, où le taux de suicide est élevé. En parallèle, de nombreux enjeux sont liés au vieillissement de la population, parmi lesquels la demande croissante de soins en résidence médicalisée. Il existe peu de données sur les comportements suicidaires dans les nursing homes. Le but de cette revue synthétique de la littérature est de décrire l’épidémiologie du phénomène du suicide en nursing home, les facteurs de risques et les facteurs protecteurs qui lui sont associés et de donner des pistes concernant les stratégies de prévention au regard du modèle de soins infirmiers de l’adaptation, décrit par Callista Roy. Méthodologie. La base de données PubMed a été consultée pour trouver des études portant sur le phénomène du suicide en nursing home, avec les mots-clés suivants : suicide, facteurs de risque, dépression, mini mental state évaluation, échelle gériatrique de la dépression. Parmi les 135 articles issus de cette recherche documentaire, 14 ont été sélectionnés pour une lecture critique. Résultats. Le risque suicidaire augmente avec l’âge. Les idéations suicidaires sont fréquentes dans les résidences médicalisées, au contraire des suicides aboutis. Les principaux facteurs du risque suicidaire sont la dépression, l’isolement social, les conflits relationnels et le genre masculin. Il existe peu de données relatives aux facteurs protecteurs et aux interventions de prévention. Conclusion. La connaissance des facteurs de risques et la compétence d’évaluer la souffrance psychique sont essentielles pour prévenir le risque suicidaire. Des recommandations de bonnes pratiques fondées sur le modèle de l’adaptation, sur les diagnostics infirmiers et des propositions d’échelles psychométriques fournissent aux infirmières qui travaillent dans les nursing homes des éléments de lecture opérationnels utiles dans le dépistage et la prévention du risque suicidaire.
Share - Bookmark