Actions
  • shareshare
  • link
  • cite
  • add
add
auto_awesome_motion View all 4 versions
Publication . Part of book or chapter of book . 2004

Max Charvolen : la dualité mathématique du travail des bords

Lozi, René;
French
Published: 01 Jan 2004
Publisher: HAL CCSD
Country: France
Abstract

21 pages dans cette version; Le travail du peintre Max Charvolen est analysé d'un point de vue mathématique. Ses mises à plats sont des projections particulières de l'espace tri-dimensionnel des objets ou des lieux du monde physique sur l'espace d'affichage bi-dimensionnel à l'aide de découpages de la toile peinte. Les deux types de bords (bords de découpe et bords de l'œuvre) peuvent prétendre à une certaine dualité. L'œuvre de Max Charvolen est rapprochée de certains tableaux de Salvador Dali et de Manfred Mohr. Une étude de la projection utilisée est faite pour des dimensions supérieures à 3.

Subjects

Max Charvolen, dualité mathématique, travail des bords, mise à plat, [MATH.MATH-HO]Mathematics [math]/History and Overview [math.HO], [SHS.ART]Humanities and Social Sciences/Art and art history

Related Organizations

h [1] K.T. Alligood, T.D. Sauer, J.A. Yorke, Chaos an introduction to dynamical systems, Springer, 1996, p. 49. [2] B. B. Mandelbrot, Fractals, form, chance, and dimension, W.H. Freeman and Company, San Francisco, [3] R. Lozi, « La preuve d'un certain chaos », La Recherche, n° 337, 2000, p. 24-25. [4] K. Appel, W. Haken, Every planar map is four colorable, Contemporary Math., 98, 1989. [5] J. Malkevitch, « Le géomètre et la paire de ciseaux », La Recherche, n° 1108, 2001, p. 62-63. [6] O. Bodini, Approches combinatoire et algébrique de problèmes de pavage, Thèse de doctorat, 1999. [7] R. Keriven, « La vision informatique du relief », La Recherche, n° 318, 1999, p. 36-39. [8] N. Ayache, G. Subsol, « Le cerveau en quatre dimension », La Recherche, n° 320, 1999, p. 46-49. [9] N. Arkani-Hamed, S. Dimopoulos, G. Dvali, « Les dimensions cachées de l'univers », Pour la Science, n°

Funded by
NSF| RUI: Topics in Computational Geometry
Project
  • Funder: National Science Foundation (NSF)
  • Project Code: 9731804
  • Funding stream: Directorate for Computer & Information Science & Engineering | Division of Computing and Communication Foundations
moresidebar