Plus de plaisir à table pour lutter contre la dénutrition des seniors : Dossier de presse sur inra.fr

Report French OPEN
(2014)
  • Subject: Alimentation et Nutrition | Food and Nutrition | AGEING;ELDERLY;SENIOR;AGING;FRAILTY;NURSING HOME;MALNUTRITION;FOOD INTAKE | santé du consommateur | personne âgée | maison de retraite | consommation alimentaire | malnutrition | apport nutritionnel conseille

Aupalesens, un programme pour contribuer au « bien-vieillir » de nos aînés A l’heure actuelle, la prise en charge de la dénutrition chez les seniors s’appuie essentiellement sur des stratégies « nutritionnelles » (conseils nutritionnels, utilisation de compléments nutritionnels). L’objectif du programme Aupalesens était de tester l’efficacité de stratégies « sensorielles » pour prévenir et lutter contre la dénutrition chez les seniors. Spécifiquement, ce programme a permis :[br/] - de mesurer l’impact de facteurs sensoriels, psychologiques et sociologiques sur le comportement alimentaire et le statut nutritionnel du senior. Ce travail repose sur une enquête pluridisciplinaire menée auprès de 559 français de plus de 65 ans présentant différents degrés de dépendance (personnes autonomes vivant à domicile, personnes bénéficiant d’une aide à domicile, personnes vivant en institution)[br/] - d’identifier des leviers permettant d’améliorer l’appétence et le plaisir associés aux repas pour les seniors dépendants. Pour ce travail, les chercheurs ont développé et testé des outils et des stratégies permettant d’améliorer la qualité sensorielle des aliments proposés aux seniors (contenu de l’assiette) et le contexte du repas (réappropriation du repas).[br/] - d’évaluer l’impact de leviers sensoriels sur la prise alimentaire au cours d’un repas. Pour ce travail, près de 100 repas expérimentaux ont été réalisés au sein de différentes institutions afin de mesurer les quantités ingérées par les résidents en fonction des améliorations sensorielles proposées.[br/] [br/] Face à l’enjeu considérable que représente la dénutrition chez les seniors en matière de qualité de vie et de santé publique, le programme Aupalesens a démontré l’efficacité de leviers sensoriels sur le plaisir associé au repas et la prise alimentaire, contribuant ainsi au « bien-vieillir » des seniors.[br/] [br/] Aupalesens a été financé par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) dans le cadre de l’appel à projets du programme de recherche en Alimentation et industries alimentaires (ALIA). Ce programme inclut 7 organismes de recherche académique : l’Unité de recherche de médecine interne gériatrie Champmaillot, l’ESA d’Angers, ONIRIS Unité sensométrie et chimiométrie de Nantes, l’unité de recherche Alimentation et sciences sociales (Inra), le Centre des sciences du goût et de l'alimentation (Inra), le Service d’endocrinologie et diabétologie du CHU Angers, et le Département de psychologie des âges de la vie de l’Université François Rabelais de Tours ; ainsi que 7 structures privées : Les Repas Santé (Beaune), Livrac groupe Terrena (Haute Goulaine), Frutarom (Dijon), Lactalis (Retiers), Cecab d’aucy (Saint Thurien), et Entremont Alliance (Malestroit). Aupalesens est un programme labellisé par les pôles de compétitivité Valorial® et Vitagora®.
  • Metrics
    2
    views in OpenAIRE
    0
    views in local repository
    0
    downloads in local repository
Share - Bookmark

  • Download from
    ProdInra via ProdInra (Report, 2014)
  • Cite this publication