Le virus de l'enroulement des feuilles du cerisier, largement répandu en France sur noyer, est-il à l'origine de l'incompatibilité de greffage du noyer Juglans regia sur Juglans nigra ?

Article French OPEN
DELBOS , René ; Bonnet , Alain ; DUNEZ , Jean (1984)
  • Publisher: EDP Sciences
  • Subject: prunus avium | noyer | sérologie | virus | [ SDV.EE ] Life Sciences [q-bio]/Ecology, environment | Agricultural sciences | incompatibilité de greffage | cerisier | symptomatologie | juglans nigra | purification | Sciences agricoles | technique elisa | france | arbre fruitier | diagnostic | [ SDV.SA ] Life Sciences [q-bio]/Agricultural sciences | virus de l'enroulement chlorotique des feuilles | europe | juglans regia

Sur les 2 millions de noyers exploités en France, la moitié environ est cultivée en verger : 20 p. 100 des arbres du verger français de noyer sont greffés sur Juglans nigra, le reste étant greffé sur J. regia. Des symptômes de nécrose de la zone de greffe sont signalés assez couramment sur les arbres greffés sur J. nigra, surtout depuis quelques années ; ces symptômes sont tout à fait semblables à ceux décrits aux U.S.A. dans le cas d’arbres greffés sur J. hindsii ou « Paradox » (J. hindsii x J. regia). Le virus de l’enroulement chlorotique des feuilles du cerisier (cherry leaf roll : CLRV a été isolé de nombreux arbres présentant ce type de symptôme ; le virus a été également isolé de noyers greffés sur J. regia et ne présentant aucun symptôme. D’une façon générale, le virus semble bien établi sur noyer en France. Les souches de CLRV isolées de noyer en France sont très proches, sinon identiques, aux souches de CL RV américaines. Une souche française BL 1 a été purifiée et plus spécialement étudiée : elle se présente comme une souche typique de CLRV (symptomatologie, nucléoprotéines, acides nucléiques). Un sérum a été préparé ; il est utilisé pour la détection du CLRV en verger ou en pépinière par le test ELISA. La détection du virus se heurte à une difficulté résultant de la très irrégulière distribution du virus dans les tissus de J. regia lorsque celui-ci est greffé sur J. nigra ; il s’agit d’une distribution apparemment aléatoire ne résultant en aucun cas d’une diffusion lente du virus à partir d’un point d’infection. Lorsque les arbres sont greffés sur J. regia, le virus est réparti très uniformément dans les tissus de J. regia. Le porte-greffe J. nigra n’est pas totalement résistant au virus : bien que le CLRV n’ait pu être isolé des parties aériennes, il a pu, dans ce cas, être mis en évidence dans les racines. Il a été, à ce jour, impossible de détecter le CLRV chez un certain nombre d’arbres, J. regia/J. nigra présentant un net symptôme de nécrose de la ligne de greffe ; par ailleurs, différents auteurs ont isolé le CLRV d’arbres présentant, outre ce symptôme de nécrose, différents symptômes foliaires. La réussite des rétro-inoculations de différentes souches purifiées de CLRV sur de jeunes semis de noyer devrait permettre d’établir de façon claire et définitive le rôle du CLRV dans ces faciès maladifs et de poursuivre avec précision les études de sensibilité variétale et de comportement des porte-greffes hybrides J. regia x J. nigra.
  • References (12)
    12 references, page 1 of 2

    Cooper J. I., Atkinson M. A., 1975. Cherry leaf roll virus causing a disease of Betula spp. in the United Kingdom. Forestry, 48, 193- 203.

    Cropley R., Tomlinson J. A., 1971. Cherry leaf roll virus. C.M.I.- A.A.B. Descr. Plant Viruses n° 80.

    Delbos R., Kerlan C., Dunez J., Lansac Micheline, Dosba Françoise, Germain E., 1982. Virus infection of walnuts in France. Acta Hortic., 130, 123-132.

    Doz B., Macquaire G., Delbos R., Dunez J., 1981. Caractéristiques et rôle du Rrrw3, NRA satellite du virus des anneaux noirs de la Tomate. Ann. Virol. (Ann. Inst. Pasteur), 131 E, 489-499.

    Garavel L., 1954. Enquête sur le comportement du noyer noir d'Amérique en tant que porte-greffe des variétés de noyers indigè- nes. Rev. For. Fr., 4, 69 p.

    Jones A. T., 1976. Serological specificity of isolates of cherry leaf roll virus from different natural hosts. Poljopr. Znan. Smotra, 39/49, 527-532.

    Kolber M., Nemeth Maria, 1982. Routine testing of English walnut mother trees and group testing of seeds by LEISA for detection of cherry leaf roll virus infection. Acta Hortic., 130, 161-162.

    Mircetich S. M., Sanborn R. R., Ramos D. E., 1980. Natural spread, graft transmission and possible etiology of Walnut black line disease. Phytopathology, 70, 962-968.

    Poison A., Von Wechmar M. B., Van Regenmortel M. H. V., 1980. Isolation of viral IgY antibodies from yolks of immunized hens. Immunol. Communic., 9, 475-493.

    Savino B., Quacquarelli A., Gallitelli D., Piazzolla P., Martelli G. P., 1976. Occurrence of two sap transmissible viruses in walnut. Mitt. biol. Bundesanst. Land Forstwirtsch., H 170, 23-27.

  • Similar Research Results (4)
  • Metrics
    No metrics available
Share - Bookmark