Le placebo a-t-il sa place dans la relation soignant–soigné à l’hôpital ?

Article French OPEN
Tacheau , M. ; Reny , J. ; Crépin , E. ; Akhdari , M. ; Héron , Anne (2017)
  • Publisher: Masson Editeur
  • Related identifiers: doi: 10.1016/j.etiqe.2016.10.001
  • Subject: [ SDV.ETH ] Life Sciences [q-bio]/Ethics | équipes | collégialité | pratiques | information | [ SDV.SP.MED ] Life Sciences [q-bio]/Pharmaceutical sciences/Medication | [ SDV.MHEP ] Life Sciences [q-bio]/Human health and pathology | placebo | confiance

International audience; Some complaints and some diseases lead caregivers to use placebos. What is the caregiver’s intention in this case? Is placebo compatible with the confidence inherent to the relationship between medical team and patient? Could it be considered as a “benevolent lie”? Would it be confusion between placebo and placebo effect? Social and medical representations of care are impregnated with the culture of action. Pharmacological treatment is currently the preponderant response to illness. Would it be possible to limit drug administration and placebo prescription in giving a real place to information and words in healthcare? In the present article, we propose that teamwork, collegiality, exchanges about experiences and emotional charges could reduce use of drugs and placebos.; Certaines plaintes, certains maux des patients, conduisent les soignants à utiliser des placebos. Qu'elle est l'intention du soignant dans ce cas ? Le placebo est-il compatible avec la relation de confiance soignant-soigné nécessaire au soin ? Peut-on parler de mensonge « bienveillant » ? N'y aurait-il pas confusion entre placebo et effet placebo ? Les représentations sociales et médico-soignantes des soins sont imprégnées de la culture du faire. La valeur accordée à la réponse immédiate par le biais d'une molécule chimique est importante. Redonner une place à l'information et à la parole dans l'acte de soin permettrait-il de limiter l'utilisation du médicament en général et du placebo en particulier ? Cet article montre comment le travail en équipe et la collégialité, les temps d'échange et de partage des charges émotionnelles générées par le prendre soin peuvent permettre de moins recourir à la chimie et de se questionner sur l'intention qui sous-tend la mise en place du placebo.
  • References (2)

    2. Société française d'étude et de traitement de la douleur, Ministère de la Santé, de la Jeunesse et des Sports. La douleur. 2e éd., 2008, 96 pages. Fässler M, Meissner K, Schneider A, Linde KB. Frequency and circumstances of placebo use in clinical practice--a systematic review of empirical studies. BMC Med. 2010; 8:15.

    18. Price DD. New facts and improved ethical guidelines for placebo Analgesia. J Pain 2005 ; 6(4) : 213-214. Pierron J.P. Approche anthropologique du médicament : un objet symbolique. Ethique et santé 2009 ; 6 : 43-49. Hooper R. Hooper's medical dictionary. USA : Heritage Books, 1843, 422 pages. Conseil International des Infirmières. Le Code déontologique pour la profession infirmière. éd. révisée, Genève, 2012, 12 pages.

  • Metrics
    No metrics available
Share - Bookmark