Culture du résultat et pilotage par les indicateurs dans le secteur public

Part of book or chapter of book, Preprint French OPEN
Chatelain-Ponroy , Stéphanie ; Sponem , Samuel (2009)
  • Publisher: Vuibert
  • Subject: performance | réforme gestion publique | indicateurs,performance,réforme gestion publique,culture du résultat | indicateurs | culture du résultat | [ SHS.GESTION ] Humanities and Social Sciences/Business administration | réforme gestion publique; culture du résultat; indicateurs; performance;
    • jel: jel:M4 | jel:L32 | jel:M1

Depuis 20 ans, la question de la gestion de l’État est au cœur des réformes de l’administration dans tous les pays de l’OCDE. À cet égard, l’introduction d’une culture du résultat et des dispositifs de contrôle de gestion qui l’accompagnent dans l’administration publique telle qu’elle est mise en avant dans la LOLF, si elle peut avoir des effets positifs en termes d’évaluation des politiques publiques et d’incitation des agents, peut aussi engendrer des effets pervers. En la matière, l’expérience des entreprises est enrichissante : elle montre qu’une gestion stricte par les résultats peut notamment conduire à négliger le long terme et la coopération. La définition des indicateurs dans le secteur public est plus délicate encore car elle implique de réussir à mesurer des effets qui ne se traduisent pas forcément de manière financière et va à l¹encontre des modes de contrôle traditionnels du secteur. Nous montrons que, pour limiter ces effets pervers, une réflexion sur les indicateurs de performance doit être engagée. Leur rôle ne doit pas être pensé uniquement en termes de contrôle et d’incitations ; ils doivent aussi être vus comme des outils de discussion, d’échanges de bonnes pratiques et d’apprentissage.
Share - Bookmark