DE L'INSTRUMENTALISATION DES AGENCES DE MOYENS AU SERVICE DU LIEN SOCIAL À LA « DÉ-PROFESSIONNALISATION » DE L'ANIMATION ?

Conference object, Preprint French OPEN
Dansac , Christophe ; Vachée , Cécile ; Gontier , Patricia (2011)
  • Publisher: HAL CCSD
  • Subject: [ SHS.SOCIO ] Humanities and Social Sciences/Sociology | Engagement | [ SHS ] Humanities and Social Sciences | Bénévolat | Association | Managérialisme | [ SHS.GESTION ] Humanities and Social Sciences/Business administration | Animation,Engagement,Bénévolat,Association,Managérialisme,Néo-Libéralisme | Animation | Néo-Libéralisme

International audience; Résumé Dans le paysage social et socioculturel français, comme dans bien d'autres parties du monde, les associations occupent une place importante. Véritable force utilisée par la puissance publique pour masquer des défaillances imputées au secteur marchand, l'action associative est mise en danger : baisse des financements publics, complexification des procédures et changement des modes d'investissement des bénévoles sont régulièrement évoqués comme sources de leur fragilité (cf.Tchernonog, 2007). Le contexte socioéconomique, qui justifie l'entrée dans la culture de la responsabilisation comptable des politiques publiques, a favorisé des mesures bousculant les critères d'employabilité des vocations associatives. Deux tendances soutenues notamment par des politiques européennes seront ici analysées : le développement du volontariat et la valorisation du bénévolat (tant sur le plan de la communication, par l'instauration de l'année européenne du bénévolat, que sur le plan comptable ou de la formation). Le contexte global a ainsi favorisé l'apparition d'une nouvelle forme d'associations qui visent à organiser, avec des méthodes proches de celles des agences d'intérim, l'engagement bénévole ou le volontariat au service d'actions impactant le champ social, socioculturel ou environnemental. A travers deux analyses de cas, cette communication explore les conséquences de la mise en place de telles agences sur la dynamique des associations et de leurs actions, de l'engagement, ainsi que sur le champ de l'animation professionnelle.
  • References (21)
    21 references, page 1 of 3

    Clary, E. G., Snyder, M., Ridge, R. D., Copeland, J., Stukas, A. A., Haugen, J., & Miene, P. (1998). Understanding and assessing the motivations of volunteers: A functional approach. Journal of Personality and Social Psychology, 74(6), 1516 - 1530.

    CPCA. (2009). Analyser le potentiel et les freins au développement des formes d'engagements associatifs en France : Le cas du volontariat associatif. ( No. 7). Etudes et Documents (p. 66). CDVA.

    Dansac, C., Vachée, C., & Gontier, P. (en préparation). Vers une modélisation des rapports entre le développement du projet associatif et l'engagement des ressources humaines (Rapport de recherche No. 1). Figeac: LRPMip.

    Eliasoph, N. (2009). Top-Down Civic Projects Are Not Grassroots Associations: How The Differences Matter in Everyday Life. VOLUNTAS: International Journal of Voluntary and Nonprofit Organizations, 20(3), 291-308.

    Ferrand-Bechmann, D. (2011). Le bénévolat, entre travail et engagement : Les relations entre salariés et bénévoles. Vie Sociale et Traitements, (109), 22-29.

    Fustier, P. (2002). Associations : l'amalgame. Connexions, 77(1), 61-69.

    Galindo-Kuhn, R., & Guzley, R. M. (2001). The Volunteer Satisfaction Index: Construct Definition, Measurement, Development, and Validation. Journal of Social Service Research, 28(1), 45 - 68.

    Hartman, Y. (2005). In Bed with the Enemy: Some Ideas on the Connections between Neoliberalism and the Welfare State. Current Sociology, 53, 57-73.

    Hély, M. (2008). L'économie sociale et solidaire n'existe pas. Laviedesidées.fr.

    Houle, B. J., Sagarin, B. J., & Kaplan, M. F. (2005). A Functional Approach to Volunteerism: Do Volunteer Motives Predict Task Preference?. Basic & Applied Social Psychology, 27(4), 337 - 344.

  • Metrics
    No metrics available
Share - Bookmark