Mortality Convergence Across High-Income Countries : An Econometric Approach

Other ORP type English OPEN
d'Albis , Hippolyte ; Esso , Loesse Jacques ; Pifarré I Arolas , Héctor (2012)
  • Publisher: HAL CCSD
  • Subject: [ SHS.ECO ] Humanities and Social Sciences/Economies and finances | convergence | Distribution des âges au décès | Age-at-death distributions

URL des Documents de travail : http://centredeconomiesorbonne.univ-paris1.fr/bandeau-haut/documents-de-travail/; Documents de travail du Centre d'Economie de la Sorbonne 2012.76 - ISSN : 1955-611X; This work is devoted to the study of the variations of mortality patterns across a sample of high-income countries since 1960. We study changes in age-at-death distributions through two indicators, life expectancy and Gini coefficient, by applying econometric tools commonly used in the economic growth literature to assess the existence of convergence across the countries in our sample. We contribute to the ongoing debate over the existence of convergence amongst high-income countries in adult mortality by offering two main empirical regularities. First, our results show that the convergence hypothesis is rejected when we consider the entire sample of industrialized countries. Second, we provide evidence of convergence in both the life expectancy and Gini coefficient among a subset of countries and for some subperiods. This constitutes preliminary evidence against the convergence to a common age-at-death stationary distribution but of the existence of convergence clubs.; Ce travail est consacré à l'étude dynamique de la mortalité au sein d'un ensemble de pays à haut revenu depuis 1960. Nous étudions les évolutions des distributions de l'âge au décès à l'aide de deux indicateurs, l'espérance de vie et le coefficient de Gini. Notre contribution au débat actuel sur la convergence de la mortalité adulte entre pays à haut revenu en proposant deux principales régularités empiriques. Premièrement, nous utilisons les techniques économétriques habituellement utilisées dans la littérature sur la croissance économique pour évaluer l'existence d'une convergence entre les pays de notre ensemble ; nous montrons que l'hypothèse de convergence est rejetée lorsque l'on considère tous les pays de l'ensemble. Deuxièmement, nous apportons des éléments de preuve d'une convergence au sein d'un sous-ensemble de pays. Ainsi, nous proposons une argumentation empirique de l'absence de convergence vers une unique distribution stationnaire des âges aux décès mais, au contraire, de l'existence de clubs de convergence.
Share - Bookmark