search
Include:
293 Research products, page 1 of 30

  • Publications
  • Research software
  • Other research products
  • 2017-2021
  • US
  • GB
  • IL
  • French
  • Hyper Article en Ligne - Sciences de l'Homme et de la Société
  • HAL AMU

10
arrow_drop_down
Relevance
arrow_drop_down
  • Open Access French
    Authors: 
    Luc Massou; Cathia Papi; Hélène Pulker;
    Publisher: CNED-Centre national d'enseignement à distance
    Country: France

    Creee lors du Forum UNESCO de 2002 sur l'impact des didacticiels libres, l’expression « ressources educatives libres » (REL) designe « des materiels d'enseignement, d'apprentissage et de recherche sur tout support, numerique ou autre, existant dans le domaine public ou publies sous une licence ouverte permettant l'acces, l'utilisation, l’adaptation et la redistribution gratuits par d'autres, sans restrictions ou avec des restrictions limitees » (Declaration de Paris sur les REL, 2012). Par le...

  • Open Access French
    Authors: 
    Yinan Zhou; Pierre Kaser;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    Presentation Dernier rejeton d'une longue lignee d'homme de lettres, le jeune Zhang Dai 張岱 (1597-1681) connut l'opulence d'un riche lettre oisif, s'adonnant tout a loisir a sa passion pour la litterature et a son gout tres marque pour le theâtre avant de tout perdre au moment de la chute des Ming 明 (1644). Reste fidele a la defunte dynastie, il brava les interdits en en redigeant l'histoire. Depouille et traque, il eprouva la misere et la clandestinite, ce qui explique que la plupart de ses e...

  • French
    Authors: 
    Aurore Vigan; Melynda Hassouna; Coline Brame; Nadège Edouard; Eglin, T.; Espagnol, S.; Maguy Eugène; Sophie Génermont; Guingand, N.; Lagadec, S.; +4 more
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    National audience; The increasing demand for animal products is a major challenge for the livestock sector that must reduce its environmental impacts and ensure its sustainability. This sector has been identified as an important contributor to polluting gas emissions. Improving the knowledge on the origin and the magnitude of air pollutants and greenhouse gases emissions from livestock sector is essential to address climate change and to contribute to improve air quality with the evolution of breeding practices (feeding strategy, manure management, etc.). A consortium involving research and extension services partners was created to build a database called ELFE (ELevages et Facteurs d’Emission) with international data from literature references focusing on emissions of ammonia, greenhouse gases, particles and odors on the different steps of manure management of cattle, pig and poultry productions systems and their associated key variables. Around 350 publications (among 1 000 publications collected) are integrated into the database and provide more than 5 200 emission values. The ELFE database allows calculating average of emission and their standard deviation taking into account the diversity of livestock systems. These data can be used to provide emission factor for national inventories for specific livestock systems and also, to evaluate practices on gas emissions mitigation. This database can also be used to analyze the influence of key variables on the emission factor variability using multicriteria assessment (climate, building type, etc.). Moreover, this database propose a classification of emission factor into three classes according to the degree on which information about their most influential key variables was complete (>50 % ; 30-50 % ; 50 % ; 30-50 % ; <30 % des métadonnées renseignées) afin d’évaluer son niveau de description.

  • Open Access French
    Authors: 
    Bertrand Morandi; Francesca Marin; Isabel Urbina-Barreto; Adrien Comte; Roméo Chabi; Faustinato Behivoke; Nourddine Mirhani; Mickael Uger; Silvia Galuppi; Benjamin Bandeira; +11 more
    Publisher: EDP Sciences
    Country: France

    En novembre 2016, s’est tenue à Toliara, dans le sud-ouest de Madagascar, la deuxième école d’été australe sur la vulnérabilité du patrimoine récifal (EEA VulPaRe). Coorganisée par l’IRD (Institut de recherche pour le développement, France) et l’IHSM (Institut halieutique et des sciences marines de l’Université de Toliara, Madagascar), cette formation a proposé une approche interdisciplinaire de la thématique des récifs coralliens. Elle a été dispensée sous la forme de cours magistraux, de pratiques de terrain et de débats portant sur les questions environnementales, de connaissance, de valorisation et de conservation de ces milieux. Les participants de l’EEA VulPaRe 2016 souhaitent, à travers le présent article, donner à la communauté scientifique un retour d’expérience critique sur une démarche originale de formation à la recherche interdisciplinaire. In November 2016, the Second Austral Summer School “Vulnerability of coral reefs heritage” (EEA VulPaRe 2016) took place at Toliara (Madagascar). The school was funded and organised by IRD (French Research Institute for Development) and IHSM (Institute of Halieutics and Marine Science, University of Toliara), and proposed an interdisciplinary approach to the study of coral reefs. Environmental issues, different types of knowledge and valorisation of coral reefs were addressed by means of lectures, seminars, discussions and fieldwork. In this paper, the participants of EEA VulPaRe 2016 provide a critical feedback on this original interdisciplinary research training.

  • Open Access French
    Authors: 
    Sécou Omar Diedhiou; Oumar Sy; Christine Margetic;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    Située au Sud-ouest du Sénégal, la ville de Ziguinchor appartient à la Basse Casamance. Développée sur un site fluvial, elle offre des conditions écologiques favorables à l’agriculture qui se trouve néanmoins affectée par une croissance démographique qui génère parfois des conflits d’utilisation du sol. Cet article interroge ainsi la place des agriculteurs urbains dans l’approvisionnement de la ville en identifiant les acteurs concernés, les modes d’accès à la terre, leurs pratiques et la façon dont l’activité agricole contribue à la sécurisation de leurs revenus.En l’absence de statistiques officielles, un travail qualitatif a été mené. Il s’est appuyé sur l’exploitation de 248 questionnaires soumis aux exploitants agricoles et de 130 autres aux marchands de légumes en 2016 et 2017. L’extension urbaine de Ziguinchor remonte aux années 1970 et contribue à la déstructuration des espaces agricoles, mais dans le même temps, cette croissance a pour corollaire une demande d’autant plus forte en denrées alimentaires que le périmètre communal a été élargi (de 3400 ha en 1972 à 4450 ha depuis 2002). Pour les exploitants, l’enjeu est double : maintenir l’autoconsommation familiale en riz, malgré une rétraction des terres cultivables, et dégager un revenu par la vente de légumes pour l’achat de denrées en période de soudure surtout. A la différence d’autres villes d’Afrique de l’Ouest, les femmes occupent une place centrale dans le système local, de la production à la commercialisation, en conjuguant plusieurs sites de production : un premier attenant au domicile, un autre dans les bas-fonds et un dernier sur le plateau. Fondamentales pour leur propre sécurité alimentaire, mais aussi pour celle de la ville, la pérennité de leurs pratiques suppose l’intégration de cette agriculture urbaine dans des politiques de développement urbain volontaristes. Located in south-western of Senegal, Ziguinchor is in Lower Casamance. Developed on a river site, it offers favorable ecological conditions to develop agricultural activities. However, this ecological advantages are affected by a population growth that generates some direct and indirect issues. This article examines the role of urban farmers in supplying the city by identifying the actors involved, the methods of access to land, their practices and the way in which agricultural activity contributes to securing their income.In the absence of official statistics, the latter authors’ statement is confirmed in the city through a questionary methodology near 248 farmers and 130 vegetable traders in 2016 and 2017. The choice of Ziguinchor is relevant. The urban extension that goes back to the 1970s contributes both to the de-structuring of agricultural spaces and the stronger demand for foodstuffs, which grows as the municipal area has been enlarged (from 3 400 ha in 1972 to 4 450 ha since 2002). For farmers’ perspectives, the challenge is twofold. The first challenge is to be able to maintain family self-consumption in rice, despite a retreat of arable land, while the second one is relay on generating income through the sale of vegetables for the purchase of food during the lean season. Unlike other cities in West Africa, women play a key role in the local agricultural value chain (i.e. from production to marketing) by combining several production sites: one site in home, in the shallows and other in the plateau. This combination of several production sites is fundamental not only for their own food security, but also for that of the city. Moreover, the durability of their practices supposes the integration of urban agriculture in voluntary urban development policies.

  • Open Access French
    Authors: 
    dupré, frédéric;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    En France, les unités localisées pour l’inclusion scolaire (ULIS) au sein des collèges ont connu un fort développement depuis la loi du 11 février 2005. Ces dispositifs permettent à des élèves reconnus institutionnellement handicapés (ERIH) d’avoir une scolarité dans une classe ordinaire tout en bénéficiant d’un dispositif de soutien. Les élèves bénéficient d’un emploi du temps partagé qui les amène à fréquenter différents systèmes didactiques, que ce soit au sein de la classe ordinaire ou dans le cadre du regroupement spécialisé. Notre travail de recherche s’attache à observer des pratiques inclusives en mathématiques dans le cadre de ces dispositifs ULIS. Nous cherchons plus particulièrement à dégager quelles sont les conditions favorables pour que le regroupement spécialisé (système didactique auxiliaire - SDA) puisse jouer un rôle d’aide à l’étude vis-à-vis de la classe ordinaire (système didactique principal - SDP). Pour étudier la question des articulations entre différents systèmes didactiques nous nous plaçons dans un double cadre théorique. L’approche comparatiste en didactique, associée à des outils issus de la didactique de mathématiques, nous permet de comparer différents systèmes didactiques à partir de l’analyse des cadres temporels produits par ces systèmes. Ce travail, mené à partir de quatre études de cas réalisées dans quatre collèges différents, permet de mettre en évidence que si l’articulation entre la classe et le regroupement spécialisé est un objet pensé par une majorité des acteurs rencontrés, la fonction d’aide à l’étude du SDA vis-à-vis du SDP est possible lorsque certaines conditions sont réunies, mais elle n’est pas systématique. In France, localized units for inclusive education (ULIS) within the college have experienced a strong development since the law of February 11, 2005. These devices allow students recognized institutionally disabled to have a schooling in an ordinary class while benefiting from a support device. These students benefit from a shared schedule that leads them to attend various didactic systems, whether in the regular classroom or in the context of the specialized group. Our research work focuses on observing inclusive mathematical practices in these ULIS devices. In particular, we seek to find out what are the favorable conditions for the specialized grouping (auxiliary didactic system) to play a role in assisting the study with regard to the ordinary class (main didactic system). To study the question of articulations between different didactic systems we place ourselves in a double theoretical framework. The comparative approach in didactics combined with tools from mathematical didactics allows us to compare different didactic systems from the analysis of the time frames produced by these systems. This work, based on four case studies carried out in four different colleges, shows that if the articulation between the class and the specialized group is an object thought by a majority of the actors met, the assistance to the study of auxiliary didactic system vis-à-vis the main didactic system is possible when certain conditions are met, but it is not systematic.

  • Publication . Article . 2019
    Open Access French
    Authors: 
    Alessandro, Christophe D.; Samuel Delalez; Boris Doval; Lionel Feugère; Olivier Perrotin;
    Publisher: HAL CCSD
    Countries: France, France, United Kingdom

    National audience; Les instruments chanteurs a synthèse ou l'analyse-synthèse de la voix chantée est un sujet de recherche déjà ancien. La voix chan-tée a été synthétisée dès les premières tentatives de synthèse numérique de la parole dans les années 1960. Le propos de cet article est de présenter le principe de fonctionnement des instruments chanteurs que nous avons développés au cours des dernières années, et de discuter des applications et de l'ave-nir de cette approche. Comme la place manque pour détailler tous ces travaux, une liste de publications en fin d'article permettra au lecteur curieux d'appro-fondir le sujet. Les instruments ont été utilisés dans divers concerts et des exemples sonores se trouvent facilement sur la toile. Résumé Les instruments chanteurs sont nés de la rencontre entre synthèse vocale et nouvelles interfaces pour l'interaction humain-machine. La voix n'est pas un instrument de musique, car il n'y a pas d'objet externe mis en jeu par les membres ou par le souffle. La synthèse numérique permet pour la première fois une coupure entre le sujet et sa voix, en construisant des instruments chanteurs manipulés par les mains, les pieds, ou par toutes sortes d'interfaces humain-machine. Cependant, les possibilités de contrôle des instruments chanteurs sont encore limitées à certains aspects, car une transposition des gestes internes du chant effectués par l'appareil vocal en gestes externes des membres ne va pas de soi. Certains gestes sont analogues, d'autres sont médiatisés par un espace perceptif. Les travaux menés sur trois instruments chanteurs sont présentés : le contrôle de l'intonation par un stylet sur une tablette graphique et des gestes d'écriture ; le contrôle des voyelles et de la qualité vocale sur une surface ; le contrôle bimanuel de l'articulation consonantique ; le contrôle syllabique du rythme. Les modèles de synthèse sous-jacents utilisent soit la simulation du modèle source-filtre, soit la modification d'échantillons préenregistrés et étiquetés. Le contrôle des instruments chanteurs est multimodal, impliquant l'ouïe ainsi que la vue, le toucher, et la kinesthésie. Cette combinaison sensorielle et motrice permet dans certains cas de rendre les instruments chanteurs plus justes et précis que la voix, la vue privilégiant les aspects mélodiques et l'audition les aspects rythmiques. Miroir de la voix, l'instrument chanteur autorise toutes sortes de spéculations : musicales bien sûr, avec le Chorus Digitalis, choeur de voix de synthèse, mais aussi pour l'analyse des pratiques vocales, pour l'éducation ou la rééducation, en renforçant l'apprentissage de gestes vocaux par des traces visuelles, des gestes manuels ou corporels. Le statut symbolique de la voix est également affecté par la possibilité de contrôler et de produire le son vocal en dehors du corps : corps augmenté, mise en scène de l'expression vocale, double de la voix, jeu de la voix d'un ou d'une autre. Abstract Singing instruments are the result of the encounter between voice synthesis and new interfaces for human-computer interaction. Voice is not a musical instrument, since it does not involve an external object stimulated by limbs or breathe. In contrast, digital synthesis allows for the first time to separate the subject from its voice, by building singing instruments manipulated by hands, feet, or any human-computer interface. However, possibilities for singing instruments control are still limited to some aspects, as the transposition from internal singing gestures realised by the vocal apparatus to external gestures is not trivial. Some gestures are analogous, while others are transposed in perceptive spaces. Related work realised on three singing instruments is introduced: the intonation control by a stylus on a graphic tablet and writing gestures; the vocalic and voice quality controls on a surface; the bi-manual control of consonantal articulation; the rhythmic control of syllables. The underlying voice production models use either the simulation of a source-filter model, or the modification of pre-recorded and labelled samples. The control of singing instruments is multi-modal, involving hearing, sight, touch, and kinaesthesia. In some extent, this sensorimotor combination allows the singing instrument to be more accurate and precise than natural voice: the sight favouring melodic aspects while hearing being more related to rhythmic aspects. Mirror of voice, the singing instrument allows any kind of speculation: indubitably musical with Chorus Digitalis, a choir of synthesised voices, but also for the analysis of vocal practices, for education or re-education by strengthening the learning of vocal gestures through uses of visual traces, and manual and corporal gestures. Finally, the symbolic status of voice is also affected by the possibility to produce a vocal sound from outside the body: augmented body, staging of vocal expression, voice double, play of someone else's voice.

  • French
    Authors: 
    Bourbousson, Céline;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    Our research focuses on the adoption of a dispositive (Foucault, 1977) destinated to territorial polarization projects in the field of social and solidarity economy. We build on a multi-scalar approach which consists in : (1) a qualitative survey of the construction of the Pôle Territorial de Coopération Economique (“Territorial Cluster for Economic Cooperation”) policy by national actors, (2) two case studies of two of these clusters, selected in region Paca. More specifically, we build on the institutional work theory to characterize the practices deployed by the two TCECs in order to appropriate the dispositive in a context of institutional pluralism. Two levels of results are proposed. The first one sheds light on the banalisation process of the TCEC dispositive at the national level, which is first dominated by a civic logic of alternative territorial development that is then effaced by a a managerial logic of normalization of SSE. The second level of results consists in characterizing the modalities of appropriation of this dispositive at the meso scale of the two clusters analysed. It appears that the TCEC which manages to survive and develop is the one that hybridizes the civic and managerial logics. The other one, particularly shaped by the civic logic, doesn’t manage to perpetuate its activities and implies a reject of the dispositive, since it doesn’t share its strategic intention. Combining a critical approach and a neo-institutionalist analysis leads to several theoretical contributions. (1) We draw the outlines of a new type of dispositive that we conceptualize as a normalizing dispostive. (2) The analysis of institutional work in a context of institutional pluralism highlights a new type of practices : the ones which deal with institutional resistance.; Notre recherche propose d’appréhender la « mise en dispositif », au sens de Foucault (1977), de projets de polarisation territoriale dans le champ de l’économie sociale et solidaire (ESS). Nous nous appuyons sur une analyse multi-niveaux qui se décline sous la forme : (1) d’une enquête qualitative sur l’élaboration du dispositif Pôle Territorial de Coopération Economique (PTCE) par les acteurs nationaux, (2) de deux études de cas auprès de deux de ces pôles en région Paca. Plus précisément, nous mobilisons la grille d’analyse du travail institutionnel pour cerner les pratiques mises en oeuvre par les deux PTCE pour s’approprier le dispositif dans un contexte de pluralisme institutionnel. Deux niveaux de résultats sont proposés. Le premier revient à éclairer le phénomène de banalisation du dispositif PTCE à l’échelle nationale, qui est d’abord caractérisé par une logique civique de développement territorial alternatif qui se voit ensuite remplacée par une logique gestionnaire de normalisation de l’ESS. Le second niveau de résultats consiste à caractériser les modalités d’appropriation de ce dispositif à l’échelle méso des deux cas analysés. Il en ressort que le PTCE qui parvient à survivre et à se développer est celui qui hybride les logiques civique et gestionnaire. Le second PTCE, très façonné par la logique civique, ne parvient pas à pérenniser son activité et suscite un rejet du dispositif, dont il ne partage aucunement l’intention stratégique. Conjuguer une posture critique à une analyse néo-institutionnaliste nous permet de dégager plusieurs apports théoriques. (1) Nous dessinons les contours conceptuels d’un nouveau type de dispositif que nous qualifions de normalisateur. (2) L’analyse du travail institutionnel dans un contexte de pluralisme institutionnel met en évidence un nouveau type de pratiques : celles qui ont trait à la résistance institutionnelle.

  • French
    Authors: 
    LEDGEWAY, Adam;
    Publisher: HAL CCSD
    Countries: United Kingdom, France

    International audience; Traditionnellement, la différence typologique principale entre le latin et les langues romanes résiderait dans une distinction entre morphologie et syntaxe : tandis que le latin recourt principalement aux structures synthétiques (en concomitance avec un ordre des mots dit libre), les variétés romanes morphologiquement moins riches ont largement recours aux structures analytiques (en concomitance avec un ordre des mots fixe). Selon une opinion populaire, cette différence refléterait un passage de la non-configurationnalité à la configurationnalité : en latin les relations entre les différents lexèmes sont signalées par la forme des lexèmes mêmes grâce à un système de flexions casuelles et d’accord très riches, alors que dans les langues romanes les relations entre les lexèmes associés sont codées par leurs positions fixes les uns par rapport aux autres. Malgré les aperçus précieux offerts par cette approche configurationnelle, on développe une approche alternative des changements de l’organisation structurelle du latin dans le passage aux langues romanes qui présuppose déjà la présence de la configurationnalité et de la structure fonctionnelle en latin depuis ses origines. De ce point de vue, les différences incontestables entre latin et langues romanes, notamment le remplacement d’un ordre des mots pragmatiquement déterminé par un ordre de plus en plus grammaticalement déterminé et l’apparition parallèle des catégories fonctionnelles, se prêtent à une explication en fonction de changements formels relatifs au paramètre de la directionnalité de la tête et au rôle différentiel de la structure fonctionnelle dans les deux variétés.

  • French
    Authors: 
    Turenne, Nicolas;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France
    Project: EC | QUANTESS (283794)

    International audience

search
Include:
293 Research products, page 1 of 30
  • Open Access French
    Authors: 
    Luc Massou; Cathia Papi; Hélène Pulker;
    Publisher: CNED-Centre national d'enseignement à distance
    Country: France

    Creee lors du Forum UNESCO de 2002 sur l'impact des didacticiels libres, l’expression « ressources educatives libres » (REL) designe « des materiels d'enseignement, d'apprentissage et de recherche sur tout support, numerique ou autre, existant dans le domaine public ou publies sous une licence ouverte permettant l'acces, l'utilisation, l’adaptation et la redistribution gratuits par d'autres, sans restrictions ou avec des restrictions limitees » (Declaration de Paris sur les REL, 2012). Par le...

  • Open Access French
    Authors: 
    Yinan Zhou; Pierre Kaser;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    Presentation Dernier rejeton d'une longue lignee d'homme de lettres, le jeune Zhang Dai 張岱 (1597-1681) connut l'opulence d'un riche lettre oisif, s'adonnant tout a loisir a sa passion pour la litterature et a son gout tres marque pour le theâtre avant de tout perdre au moment de la chute des Ming 明 (1644). Reste fidele a la defunte dynastie, il brava les interdits en en redigeant l'histoire. Depouille et traque, il eprouva la misere et la clandestinite, ce qui explique que la plupart de ses e...

  • French
    Authors: 
    Aurore Vigan; Melynda Hassouna; Coline Brame; Nadège Edouard; Eglin, T.; Espagnol, S.; Maguy Eugène; Sophie Génermont; Guingand, N.; Lagadec, S.; +4 more
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    National audience; The increasing demand for animal products is a major challenge for the livestock sector that must reduce its environmental impacts and ensure its sustainability. This sector has been identified as an important contributor to polluting gas emissions. Improving the knowledge on the origin and the magnitude of air pollutants and greenhouse gases emissions from livestock sector is essential to address climate change and to contribute to improve air quality with the evolution of breeding practices (feeding strategy, manure management, etc.). A consortium involving research and extension services partners was created to build a database called ELFE (ELevages et Facteurs d’Emission) with international data from literature references focusing on emissions of ammonia, greenhouse gases, particles and odors on the different steps of manure management of cattle, pig and poultry productions systems and their associated key variables. Around 350 publications (among 1 000 publications collected) are integrated into the database and provide more than 5 200 emission values. The ELFE database allows calculating average of emission and their standard deviation taking into account the diversity of livestock systems. These data can be used to provide emission factor for national inventories for specific livestock systems and also, to evaluate practices on gas emissions mitigation. This database can also be used to analyze the influence of key variables on the emission factor variability using multicriteria assessment (climate, building type, etc.). Moreover, this database propose a classification of emission factor into three classes according to the degree on which information about their most influential key variables was complete (>50 % ; 30-50 % ; 50 % ; 30-50 % ; <30 % des métadonnées renseignées) afin d’évaluer son niveau de description.

  • Open Access French
    Authors: 
    Bertrand Morandi; Francesca Marin; Isabel Urbina-Barreto; Adrien Comte; Roméo Chabi; Faustinato Behivoke; Nourddine Mirhani; Mickael Uger; Silvia Galuppi; Benjamin Bandeira; +11 more
    Publisher: EDP Sciences
    Country: France

    En novembre 2016, s’est tenue à Toliara, dans le sud-ouest de Madagascar, la deuxième école d’été australe sur la vulnérabilité du patrimoine récifal (EEA VulPaRe). Coorganisée par l’IRD (Institut de recherche pour le développement, France) et l’IHSM (Institut halieutique et des sciences marines de l’Université de Toliara, Madagascar), cette formation a proposé une approche interdisciplinaire de la thématique des récifs coralliens. Elle a été dispensée sous la forme de cours magistraux, de pratiques de terrain et de débats portant sur les questions environnementales, de connaissance, de valorisation et de conservation de ces milieux. Les participants de l’EEA VulPaRe 2016 souhaitent, à travers le présent article, donner à la communauté scientifique un retour d’expérience critique sur une démarche originale de formation à la recherche interdisciplinaire. In November 2016, the Second Austral Summer School “Vulnerability of coral reefs heritage” (EEA VulPaRe 2016) took place at Toliara (Madagascar). The school was funded and organised by IRD (French Research Institute for Development) and IHSM (Institute of Halieutics and Marine Science, University of Toliara), and proposed an interdisciplinary approach to the study of coral reefs. Environmental issues, different types of knowledge and valorisation of coral reefs were addressed by means of lectures, seminars, discussions and fieldwork. In this paper, the participants of EEA VulPaRe 2016 provide a critical feedback on this original interdisciplinary research training.

  • Open Access French
    Authors: 
    Sécou Omar Diedhiou; Oumar Sy; Christine Margetic;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    Située au Sud-ouest du Sénégal, la ville de Ziguinchor appartient à la Basse Casamance. Développée sur un site fluvial, elle offre des conditions écologiques favorables à l’agriculture qui se trouve néanmoins affectée par une croissance démographique qui génère parfois des conflits d’utilisation du sol. Cet article interroge ainsi la place des agriculteurs urbains dans l’approvisionnement de la ville en identifiant les acteurs concernés, les modes d’accès à la terre, leurs pratiques et la façon dont l’activité agricole contribue à la sécurisation de leurs revenus.En l’absence de statistiques officielles, un travail qualitatif a été mené. Il s’est appuyé sur l’exploitation de 248 questionnaires soumis aux exploitants agricoles et de 130 autres aux marchands de légumes en 2016 et 2017. L’extension urbaine de Ziguinchor remonte aux années 1970 et contribue à la déstructuration des espaces agricoles, mais dans le même temps, cette croissance a pour corollaire une demande d’autant plus forte en denrées alimentaires que le périmètre communal a été élargi (de 3400 ha en 1972 à 4450 ha depuis 2002). Pour les exploitants, l’enjeu est double : maintenir l’autoconsommation familiale en riz, malgré une rétraction des terres cultivables, et dégager un revenu par la vente de légumes pour l’achat de denrées en période de soudure surtout. A la différence d’autres villes d’Afrique de l’Ouest, les femmes occupent une place centrale dans le système local, de la production à la commercialisation, en conjuguant plusieurs sites de production : un premier attenant au domicile, un autre dans les bas-fonds et un dernier sur le plateau. Fondamentales pour leur propre sécurité alimentaire, mais aussi pour celle de la ville, la pérennité de leurs pratiques suppose l’intégration de cette agriculture urbaine dans des politiques de développement urbain volontaristes. Located in south-western of Senegal, Ziguinchor is in Lower Casamance. Developed on a river site, it offers favorable ecological conditions to develop agricultural activities. However, this ecological advantages are affected by a population growth that generates some direct and indirect issues. This article examines the role of urban farmers in supplying the city by identifying the actors involved, the methods of access to land, their practices and the way in which agricultural activity contributes to securing their income.In the absence of official statistics, the latter authors’ statement is confirmed in the city through a questionary methodology near 248 farmers and 130 vegetable traders in 2016 and 2017. The choice of Ziguinchor is relevant. The urban extension that goes back to the 1970s contributes both to the de-structuring of agricultural spaces and the stronger demand for foodstuffs, which grows as the municipal area has been enlarged (from 3 400 ha in 1972 to 4 450 ha since 2002). For farmers’ perspectives, the challenge is twofold. The first challenge is to be able to maintain family self-consumption in rice, despite a retreat of arable land, while the second one is relay on generating income through the sale of vegetables for the purchase of food during the lean season. Unlike other cities in West Africa, women play a key role in the local agricultural value chain (i.e. from production to marketing) by combining several production sites: one site in home, in the shallows and other in the plateau. This combination of several production sites is fundamental not only for their own food security, but also for that of the city. Moreover, the durability of their practices supposes the integration of urban agriculture in voluntary urban development policies.

  • Open Access French
    Authors: 
    dupré, frédéric;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    En France, les unités localisées pour l’inclusion scolaire (ULIS) au sein des collèges ont connu un fort développement depuis la loi du 11 février 2005. Ces dispositifs permettent à des élèves reconnus institutionnellement handicapés (ERIH) d’avoir une scolarité dans une classe ordinaire tout en bénéficiant d’un dispositif de soutien. Les élèves bénéficient d’un emploi du temps partagé qui les amène à fréquenter différents systèmes didactiques, que ce soit au sein de la classe ordinaire ou dans le cadre du regroupement spécialisé. Notre travail de recherche s’attache à observer des pratiques inclusives en mathématiques dans le cadre de ces dispositifs ULIS. Nous cherchons plus particulièrement à dégager quelles sont les conditions favorables pour que le regroupement spécialisé (système didactique auxiliaire - SDA) puisse jouer un rôle d’aide à l’étude vis-à-vis de la classe ordinaire (système didactique principal - SDP). Pour étudier la question des articulations entre différents systèmes didactiques nous nous plaçons dans un double cadre théorique. L’approche comparatiste en didactique, associée à des outils issus de la didactique de mathématiques, nous permet de comparer différents systèmes didactiques à partir de l’analyse des cadres temporels produits par ces systèmes. Ce travail, mené à partir de quatre études de cas réalisées dans quatre collèges différents, permet de mettre en évidence que si l’articulation entre la classe et le regroupement spécialisé est un objet pensé par une majorité des acteurs rencontrés, la fonction d’aide à l’étude du SDA vis-à-vis du SDP est possible lorsque certaines conditions sont réunies, mais elle n’est pas systématique. In France, localized units for inclusive education (ULIS) within the college have experienced a strong development since the law of February 11, 2005. These devices allow students recognized institutionally disabled to have a schooling in an ordinary class while benefiting from a support device. These students benefit from a shared schedule that leads them to attend various didactic systems, whether in the regular classroom or in the context of the specialized group. Our research work focuses on observing inclusive mathematical practices in these ULIS devices. In particular, we seek to find out what are the favorable conditions for the specialized grouping (auxiliary didactic system) to play a role in assisting the study with regard to the ordinary class (main didactic system). To study the question of articulations between different didactic systems we place ourselves in a double theoretical framework. The comparative approach in didactics combined with tools from mathematical didactics allows us to compare different didactic systems from the analysis of the time frames produced by these systems. This work, based on four case studies carried out in four different colleges, shows that if the articulation between the class and the specialized group is an object thought by a majority of the actors met, the assistance to the study of auxiliary didactic system vis-à-vis the main didactic system is possible when certain conditions are met, but it is not systematic.

  • Publication . Article . 2019
    Open Access French
    Authors: 
    Alessandro, Christophe D.; Samuel Delalez; Boris Doval; Lionel Feugère; Olivier Perrotin;
    Publisher: HAL CCSD
    Countries: France, France, United Kingdom

    National audience; Les instruments chanteurs a synthèse ou l'analyse-synthèse de la voix chantée est un sujet de recherche déjà ancien. La voix chan-tée a été synthétisée dès les premières tentatives de synthèse numérique de la parole dans les années 1960. Le propos de cet article est de présenter le principe de fonctionnement des instruments chanteurs que nous avons développés au cours des dernières années, et de discuter des applications et de l'ave-nir de cette approche. Comme la place manque pour détailler tous ces travaux, une liste de publications en fin d'article permettra au lecteur curieux d'appro-fondir le sujet. Les instruments ont été utilisés dans divers concerts et des exemples sonores se trouvent facilement sur la toile. Résumé Les instruments chanteurs sont nés de la rencontre entre synthèse vocale et nouvelles interfaces pour l'interaction humain-machine. La voix n'est pas un instrument de musique, car il n'y a pas d'objet externe mis en jeu par les membres ou par le souffle. La synthèse numérique permet pour la première fois une coupure entre le sujet et sa voix, en construisant des instruments chanteurs manipulés par les mains, les pieds, ou par toutes sortes d'interfaces humain-machine. Cependant, les possibilités de contrôle des instruments chanteurs sont encore limitées à certains aspects, car une transposition des gestes internes du chant effectués par l'appareil vocal en gestes externes des membres ne va pas de soi. Certains gestes sont analogues, d'autres sont médiatisés par un espace perceptif. Les travaux menés sur trois instruments chanteurs sont présentés : le contrôle de l'intonation par un stylet sur une tablette graphique et des gestes d'écriture ; le contrôle des voyelles et de la qualité vocale sur une surface ; le contrôle bimanuel de l'articulation consonantique ; le contrôle syllabique du rythme. Les modèles de synthèse sous-jacents utilisent soit la simulation du modèle source-filtre, soit la modification d'échantillons préenregistrés et étiquetés. Le contrôle des instruments chanteurs est multimodal, impliquant l'ouïe ainsi que la vue, le toucher, et la kinesthésie. Cette combinaison sensorielle et motrice permet dans certains cas de rendre les instruments chanteurs plus justes et précis que la voix, la vue privilégiant les aspects mélodiques et l'audition les aspects rythmiques. Miroir de la voix, l'instrument chanteur autorise toutes sortes de spéculations : musicales bien sûr, avec le Chorus Digitalis, choeur de voix de synthèse, mais aussi pour l'analyse des pratiques vocales, pour l'éducation ou la rééducation, en renforçant l'apprentissage de gestes vocaux par des traces visuelles, des gestes manuels ou corporels. Le statut symbolique de la voix est également affecté par la possibilité de contrôler et de produire le son vocal en dehors du corps : corps augmenté, mise en scène de l'expression vocale, double de la voix, jeu de la voix d'un ou d'une autre. Abstract Singing instruments are the result of the encounter between voice synthesis and new interfaces for human-computer interaction. Voice is not a musical instrument, since it does not involve an external object stimulated by limbs or breathe. In contrast, digital synthesis allows for the first time to separate the subject from its voice, by building singing instruments manipulated by hands, feet, or any human-computer interface. However, possibilities for singing instruments control are still limited to some aspects, as the transposition from internal singing gestures realised by the vocal apparatus to external gestures is not trivial. Some gestures are analogous, while others are transposed in perceptive spaces. Related work realised on three singing instruments is introduced: the intonation control by a stylus on a graphic tablet and writing gestures; the vocalic and voice quality controls on a surface; the bi-manual control of consonantal articulation; the rhythmic control of syllables. The underlying voice production models use either the simulation of a source-filter model, or the modification of pre-recorded and labelled samples. The control of singing instruments is multi-modal, involving hearing, sight, touch, and kinaesthesia. In some extent, this sensorimotor combination allows the singing instrument to be more accurate and precise than natural voice: the sight favouring melodic aspects while hearing being more related to rhythmic aspects. Mirror of voice, the singing instrument allows any kind of speculation: indubitably musical with Chorus Digitalis, a choir of synthesised voices, but also for the analysis of vocal practices, for education or re-education by strengthening the learning of vocal gestures through uses of visual traces, and manual and corporal gestures. Finally, the symbolic status of voice is also affected by the possibility to produce a vocal sound from outside the body: augmented body, staging of vocal expression, voice double, play of someone else's voice.

  • French
    Authors: 
    Bourbousson, Céline;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    Our research focuses on the adoption of a dispositive (Foucault, 1977) destinated to territorial polarization projects in the field of social and solidarity economy. We build on a multi-scalar approach which consists in : (1) a qualitative survey of the construction of the Pôle Territorial de Coopération Economique (“Territorial Cluster for Economic Cooperation”) policy by national actors, (2) two case studies of two of these clusters, selected in region Paca. More specifically, we build on the institutional work theory to characterize the practices deployed by the two TCECs in order to appropriate the dispositive in a context of institutional pluralism. Two levels of results are proposed. The first one sheds light on the banalisation process of the TCEC dispositive at the national level, which is first dominated by a civic logic of alternative territorial development that is then effaced by a a managerial logic of normalization of SSE. The second level of results consists in characterizing the modalities of appropriation of this dispositive at the meso scale of the two clusters analysed. It appears that the TCEC which manages to survive and develop is the one that hybridizes the civic and managerial logics. The other one, particularly shaped by the civic logic, doesn’t manage to perpetuate its activities and implies a reject of the dispositive, since it doesn’t share its strategic intention. Combining a critical approach and a neo-institutionalist analysis leads to several theoretical contributions. (1) We draw the outlines of a new type of dispositive that we conceptualize as a normalizing dispostive. (2) The analysis of institutional work in a context of institutional pluralism highlights a new type of practices : the ones which deal with institutional resistance.; Notre recherche propose d’appréhender la « mise en dispositif », au sens de Foucault (1977), de projets de polarisation territoriale dans le champ de l’économie sociale et solidaire (ESS). Nous nous appuyons sur une analyse multi-niveaux qui se décline sous la forme : (1) d’une enquête qualitative sur l’élaboration du dispositif Pôle Territorial de Coopération Economique (PTCE) par les acteurs nationaux, (2) de deux études de cas auprès de deux de ces pôles en région Paca. Plus précisément, nous mobilisons la grille d’analyse du travail institutionnel pour cerner les pratiques mises en oeuvre par les deux PTCE pour s’approprier le dispositif dans un contexte de pluralisme institutionnel. Deux niveaux de résultats sont proposés. Le premier revient à éclairer le phénomène de banalisation du dispositif PTCE à l’échelle nationale, qui est d’abord caractérisé par une logique civique de développement territorial alternatif qui se voit ensuite remplacée par une logique gestionnaire de normalisation de l’ESS. Le second niveau de résultats consiste à caractériser les modalités d’appropriation de ce dispositif à l’échelle méso des deux cas analysés. Il en ressort que le PTCE qui parvient à survivre et à se développer est celui qui hybride les logiques civique et gestionnaire. Le second PTCE, très façonné par la logique civique, ne parvient pas à pérenniser son activité et suscite un rejet du dispositif, dont il ne partage aucunement l’intention stratégique. Conjuguer une posture critique à une analyse néo-institutionnaliste nous permet de dégager plusieurs apports théoriques. (1) Nous dessinons les contours conceptuels d’un nouveau type de dispositif que nous qualifions de normalisateur. (2) L’analyse du travail institutionnel dans un contexte de pluralisme institutionnel met en évidence un nouveau type de pratiques : celles qui ont trait à la résistance institutionnelle.

  • French
    Authors: 
    LEDGEWAY, Adam;
    Publisher: HAL CCSD
    Countries: United Kingdom, France

    International audience; Traditionnellement, la différence typologique principale entre le latin et les langues romanes résiderait dans une distinction entre morphologie et syntaxe : tandis que le latin recourt principalement aux structures synthétiques (en concomitance avec un ordre des mots dit libre), les variétés romanes morphologiquement moins riches ont largement recours aux structures analytiques (en concomitance avec un ordre des mots fixe). Selon une opinion populaire, cette différence refléterait un passage de la non-configurationnalité à la configurationnalité : en latin les relations entre les différents lexèmes sont signalées par la forme des lexèmes mêmes grâce à un système de flexions casuelles et d’accord très riches, alors que dans les langues romanes les relations entre les lexèmes associés sont codées par leurs positions fixes les uns par rapport aux autres. Malgré les aperçus précieux offerts par cette approche configurationnelle, on développe une approche alternative des changements de l’organisation structurelle du latin dans le passage aux langues romanes qui présuppose déjà la présence de la configurationnalité et de la structure fonctionnelle en latin depuis ses origines. De ce point de vue, les différences incontestables entre latin et langues romanes, notamment le remplacement d’un ordre des mots pragmatiquement déterminé par un ordre de plus en plus grammaticalement déterminé et l’apparition parallèle des catégories fonctionnelles, se prêtent à une explication en fonction de changements formels relatifs au paramètre de la directionnalité de la tête et au rôle différentiel de la structure fonctionnelle dans les deux variétés.

  • French
    Authors: 
    Turenne, Nicolas;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France
    Project: EC | QUANTESS (283794)

    International audience

Send a message
How can we help?
We usually respond in a few hours.