search
Include:
283 Research products, page 1 of 29

  • Publications
  • Other research products
  • 2018-2022
  • US
  • French
  • Mémoires en Sciences de l'Information et de la Communication
  • Hal-Diderot
  • HAL AMU

10
arrow_drop_down
Relevance
arrow_drop_down
  • Publication . Part of book or chapter of book . 2022
    French
    Authors: 
    Patte, Marie-France;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    la copie déposée est une première version de l'article paru en 2011. Cette publication fait suite au congrès 2005 de AAA à Washington session: "Endangered languages and Linguistic anthropology".; The Añun language (also known as "Parauhano") is still spoken by a few aged individuals, all speaking Spanish in everyday activities and living in lake-dwellings between Maracaibo and the Venezuelan border with Colombia. The territory of the Añun people, disputed ever since the first contacts with the Europeans, has progressively shrunk with the increasing importance of the oil industry. Their linguistic situation, reflected in their oral narratives, takes us back to the power relations experienced by the speakers. Besides providing the community with the widest range of documentation as possible, linguistic anthropology assumes a participative approach, which can help create a partnership between elder speakers and young members of the community, in order to preserve traditional knowledge and develop different aspects of the language and the culture. To be effective, the revitalization of the language should go together with territorial claims and identity recognition.

  • Open Access French
    Authors: 
    Dobrian, Christopher;
    Publisher: HAL CCSD
    Countries: France, United States

    International audience; La musique véhicule souvent une impression de “geste”, une évocation de mouvement et d’énergie, qui la rend spectaculaire, passionnante et expressive. Dans la production de musique générée par le truchement d’algorithmes, une question commune est d’imprégner le son de la nervosité et de la vitalité de la performance live. Dans le cas de la musique mixte, un défi supplémentaire est de programmer l’ordinateur pour interpréter les qualités expressives de la musique jouée en temps réel.Je présente lors de cette conférence une approche pour analyser et caractériser automatiquement le geste dans le son musical, comme manière d’améliorer l’interaction de l’ordinateur avec le performer humain dans le cadre d’une improvisation live. En décrivant la musique comme des motifs (patterns) de données paramétriques changeantes, l’ordinateur peut stocker et catégoriser des descripteurs de gestes musicaux. Dans un second temps, nous pouvons alors considérer comment les dérivations de ces données d’analyse –les manières dont les données changent au cours du temps –caractérisent la qualité gestuelle de chaque performance. Dans le cas de la musique générée algorithmiquement, le contrôle de ces dérivations du changement des paramètres musicaux peut améliorer le potentiel expressif de l’improvisation avec ordinateur.

  • French
    Authors: 
    Pacaud, Jean-Michel;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    International audience; Résumé: Le nom Gibbolucina aremorica nom. nov. est ici proposé pour corriger l'homonymie primaire Lucina profunda Dufour, 1881 de l'Éocène de Loire-Atlantique non Lucina profunda Deshayes, 1850 [= Diplodonta], une espèce du Néogène du bassin d'Aquitaine, non Lucina profunda White, 1881, une espèce du Crétacé du Colorado (USA). Par ailleurs, le nom Diplodonta profunda Deshayes, 1857, introduit pour une espèce du Lutétien (Éocène moyen), homonyme de Diplodonta profunda (Deshayes, 1850), est renommé Diplodonta oesia nom. nov. Abstract: Gibbolucina aremorica nom. nov. is proposed here to correct the primary homonymy Lucina profunda Dufour, 1881 from the Eocene of Loire-Atlantique (France) non Lucina profunda Deshayes, 1850 [= Diplodonta], a Neogne species of the Aquitaine basin, non Lucina profunda White, 1881, a Cretaceous species of Colorado (USA). Moreover, the name Diplodonta profunda Deshayes, 1857, introduced for a species of the Lutetian (Middle Eocene), homonym of Diplodonta profunda (Deshayes, 1850), is renamed Diplodonta oesia nom. nov.

  • French
    Authors: 
    Aurore Vigan; Melynda Hassouna; Coline Brame; Nadège Edouard; Eglin, T.; Espagnol, S.; Maguy Eugène; Sophie Génermont; Guingand, N.; Lagadec, S.; +4 more
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    National audience; The increasing demand for animal products is a major challenge for the livestock sector that must reduce its environmental impacts and ensure its sustainability. This sector has been identified as an important contributor to polluting gas emissions. Improving the knowledge on the origin and the magnitude of air pollutants and greenhouse gases emissions from livestock sector is essential to address climate change and to contribute to improve air quality with the evolution of breeding practices (feeding strategy, manure management, etc.). A consortium involving research and extension services partners was created to build a database called ELFE (ELevages et Facteurs d’Emission) with international data from literature references focusing on emissions of ammonia, greenhouse gases, particles and odors on the different steps of manure management of cattle, pig and poultry productions systems and their associated key variables. Around 350 publications (among 1 000 publications collected) are integrated into the database and provide more than 5 200 emission values. The ELFE database allows calculating average of emission and their standard deviation taking into account the diversity of livestock systems. These data can be used to provide emission factor for national inventories for specific livestock systems and also, to evaluate practices on gas emissions mitigation. This database can also be used to analyze the influence of key variables on the emission factor variability using multicriteria assessment (climate, building type, etc.). Moreover, this database propose a classification of emission factor into three classes according to the degree on which information about their most influential key variables was complete (>50 % ; 30-50 % ; 50 % ; 30-50 % ; <30 % des métadonnées renseignées) afin d’évaluer son niveau de description.

  • French
    Authors: 
    Gama, Remigius;
    Publisher: HAL CCSD
    Project: NSF | Seismological Facilities ... (1261681), ANR | CoLiBrEA (ANR-12-JS06-0004)

    Any kinematic model applied to the southerly-propagating and diverging South Kenya rift (SKR) should necessarily integrate the structure of the Magadi-Natron axial trough (previous studies), but also those of the Oldoinyo Ogol (OOB) offset block to the west. Our work is chiefly based on SRTM 30 m satellite imagery analysis, and allows us (1) to precise the morphostructural arrangement of the entire SKR,(2) to identify 2 successive border faults systems, (3) to emphasize the role of the Ol Doinyo Ogol master fault, (4) to elaborate a 2-stage rift model (7-3 Ma et <3 Ma), and (5) to attribute a key-role to a transverse Proterozoic discontinuity on the lateral shift of the OOB, as well as on the split of the rift into the Eyasi rift arm and on the off-axis location of the early Crater Highlands magmatic segment, hence demonstrating the importance of basement structural inheritance on rift kinematics.The quantitative analysis of fault populations shows the restricted nature of most intra-rift faults, and leads us to precise the spatiotemporal evolution of extension from a stage of localized strain (border faults) to a stage of diffuse extension (<3 Ma).From the analysis of the river drainage extracted from the basement uplifted block bounding the rift system to the west, it is assumed that (1) lithological and tectonic basement features exerted a strong control on the river network, (2) fault-related basement uplift is polyphased, and (3) the unsteady nature of the present-day river drainage is due to still active rift-flank uplift in the southern portion of the rift system.; Tout modèle cinématique appliqué à la propagation du rift sud kenyan (RSK) et à sa divergence vers l’ouest au nord de la Tanzanie (DNT) doit nécessairement intégrer la vallée axiale Magadi-Natron (études antérieures), mais aussi le bloc soulevé Oldoinyo Ogol (OOB) à l’ouest (ce travail). Notre étude, basée pour l'essentiel sur l'interprétation d'imagerie satellitale SRTM 30 m, nous permet (1) de préciser l'organisation morphostructurale de l'ensemble du RSK, (2) d'identifier 2 systèmes successifs de failles bordières, (3) d'affirmer le rôle majeur de celle d'Oldoinyo Ogol, (4) d'élaborer un modèle de rifting en 2 étapes (7-3 Ma et <3 Ma) et (5) d'attribuer le « shift » latéral du domaine rifté (OOB), puis sa divergence le long de la branche d'Eyasi (DNT) à la présence d'une discontinuité transverse protérozoïque, à laquelle on rapporte aussi le développement précoce et 'hors axe' du segment magmatique des « Crater Highlands », démontrant ainsi l'importance de l'héritage structural sur la cinématique du rifting. L’analyse quantitative des populations de failles démontre le caractère « restricted » des failles intrarift et aboutit aussi à préciser l'évolution, dans l'espace et le temps, du taux d'extension, depuis un stade précoce à déformation localisée jusqu'à un stade récent à déformation diffuse (<3 Ma). L’analyse des réseaux de drainage identifiés sur le compartiment de socle bordant à l'ouest le dispositif RSK-NTD démontre (1) leur contrôle étroit par le dispositif lithologique et tectonique du socle, (2) la nature polyphasée du soulèvement lié aux failles bordières, et (3) le caractère déséquilibré du réseau actuel en cours de soulèvement.

  • Open Access French
    Authors: 
    Sécou Omar Diedhiou; Oumar Sy; Christine Margetic;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    Située au Sud-ouest du Sénégal, la ville de Ziguinchor appartient à la Basse Casamance. Développée sur un site fluvial, elle offre des conditions écologiques favorables à l’agriculture qui se trouve néanmoins affectée par une croissance démographique qui génère parfois des conflits d’utilisation du sol. Cet article interroge ainsi la place des agriculteurs urbains dans l’approvisionnement de la ville en identifiant les acteurs concernés, les modes d’accès à la terre, leurs pratiques et la façon dont l’activité agricole contribue à la sécurisation de leurs revenus.En l’absence de statistiques officielles, un travail qualitatif a été mené. Il s’est appuyé sur l’exploitation de 248 questionnaires soumis aux exploitants agricoles et de 130 autres aux marchands de légumes en 2016 et 2017. L’extension urbaine de Ziguinchor remonte aux années 1970 et contribue à la déstructuration des espaces agricoles, mais dans le même temps, cette croissance a pour corollaire une demande d’autant plus forte en denrées alimentaires que le périmètre communal a été élargi (de 3400 ha en 1972 à 4450 ha depuis 2002). Pour les exploitants, l’enjeu est double : maintenir l’autoconsommation familiale en riz, malgré une rétraction des terres cultivables, et dégager un revenu par la vente de légumes pour l’achat de denrées en période de soudure surtout. A la différence d’autres villes d’Afrique de l’Ouest, les femmes occupent une place centrale dans le système local, de la production à la commercialisation, en conjuguant plusieurs sites de production : un premier attenant au domicile, un autre dans les bas-fonds et un dernier sur le plateau. Fondamentales pour leur propre sécurité alimentaire, mais aussi pour celle de la ville, la pérennité de leurs pratiques suppose l’intégration de cette agriculture urbaine dans des politiques de développement urbain volontaristes. Located in south-western of Senegal, Ziguinchor is in Lower Casamance. Developed on a river site, it offers favorable ecological conditions to develop agricultural activities. However, this ecological advantages are affected by a population growth that generates some direct and indirect issues. This article examines the role of urban farmers in supplying the city by identifying the actors involved, the methods of access to land, their practices and the way in which agricultural activity contributes to securing their income.In the absence of official statistics, the latter authors’ statement is confirmed in the city through a questionary methodology near 248 farmers and 130 vegetable traders in 2016 and 2017. The choice of Ziguinchor is relevant. The urban extension that goes back to the 1970s contributes both to the de-structuring of agricultural spaces and the stronger demand for foodstuffs, which grows as the municipal area has been enlarged (from 3 400 ha in 1972 to 4 450 ha since 2002). For farmers’ perspectives, the challenge is twofold. The first challenge is to be able to maintain family self-consumption in rice, despite a retreat of arable land, while the second one is relay on generating income through the sale of vegetables for the purchase of food during the lean season. Unlike other cities in West Africa, women play a key role in the local agricultural value chain (i.e. from production to marketing) by combining several production sites: one site in home, in the shallows and other in the plateau. This combination of several production sites is fundamental not only for their own food security, but also for that of the city. Moreover, the durability of their practices supposes the integration of urban agriculture in voluntary urban development policies.

  • Open Access French
    Authors: 
    dupré, frédéric;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    En France, les unités localisées pour l’inclusion scolaire (ULIS) au sein des collèges ont connu un fort développement depuis la loi du 11 février 2005. Ces dispositifs permettent à des élèves reconnus institutionnellement handicapés (ERIH) d’avoir une scolarité dans une classe ordinaire tout en bénéficiant d’un dispositif de soutien. Les élèves bénéficient d’un emploi du temps partagé qui les amène à fréquenter différents systèmes didactiques, que ce soit au sein de la classe ordinaire ou dans le cadre du regroupement spécialisé. Notre travail de recherche s’attache à observer des pratiques inclusives en mathématiques dans le cadre de ces dispositifs ULIS. Nous cherchons plus particulièrement à dégager quelles sont les conditions favorables pour que le regroupement spécialisé (système didactique auxiliaire - SDA) puisse jouer un rôle d’aide à l’étude vis-à-vis de la classe ordinaire (système didactique principal - SDP). Pour étudier la question des articulations entre différents systèmes didactiques nous nous plaçons dans un double cadre théorique. L’approche comparatiste en didactique, associée à des outils issus de la didactique de mathématiques, nous permet de comparer différents systèmes didactiques à partir de l’analyse des cadres temporels produits par ces systèmes. Ce travail, mené à partir de quatre études de cas réalisées dans quatre collèges différents, permet de mettre en évidence que si l’articulation entre la classe et le regroupement spécialisé est un objet pensé par une majorité des acteurs rencontrés, la fonction d’aide à l’étude du SDA vis-à-vis du SDP est possible lorsque certaines conditions sont réunies, mais elle n’est pas systématique. In France, localized units for inclusive education (ULIS) within the college have experienced a strong development since the law of February 11, 2005. These devices allow students recognized institutionally disabled to have a schooling in an ordinary class while benefiting from a support device. These students benefit from a shared schedule that leads them to attend various didactic systems, whether in the regular classroom or in the context of the specialized group. Our research work focuses on observing inclusive mathematical practices in these ULIS devices. In particular, we seek to find out what are the favorable conditions for the specialized grouping (auxiliary didactic system) to play a role in assisting the study with regard to the ordinary class (main didactic system). To study the question of articulations between different didactic systems we place ourselves in a double theoretical framework. The comparative approach in didactics combined with tools from mathematical didactics allows us to compare different didactic systems from the analysis of the time frames produced by these systems. This work, based on four case studies carried out in four different colleges, shows that if the articulation between the class and the specialized group is an object thought by a majority of the actors met, the assistance to the study of auxiliary didactic system vis-à-vis the main didactic system is possible when certain conditions are met, but it is not systematic.

  • Open Access French
    Authors: 
    Sliwa, Julia; Takahashi, Daniel Y; Shepherd, Stephen V;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France
    Project: NIH | Sensorimotor Processing o... (5K99HD077019-02)

    Les primates, comme tous les animaux, vivent dans un environnement qui comprend d'autres individus. Ils peuvent être détectés par ceux-ci et influencer la probabilité (et les conséquences) de cette détection en envoyant des signaux. Les signaux sont des caractéristiques corporelles transitoires ou des comportements produits par l’émetteur qui déclenchent des comportements spécifiques chez le récepteur. Le récepteur, l’émetteur, le signal (ou message) et les signes qui constituent le message sont les quatre éléments de base du cycle de communication. Chaque composant peut être considéré séparément, mais au service de la communication, ils sont interdépendants et définis uniquement les uns par rapport aux autres. Les échanges de signaux interviennent pendant les interactions sociales, mais même les espèces « non-sociales » coordonnent leur reproduction, gèrent les conflits sur leur territoire et peuvent anticiper et influencer les prédateurs et les proies potentiels. La communication est apparue bien avant l'évolution des primates, des animaux et même des neurones, mais constitue un aspect crucial du comportement des primates et de l'évolution de leur système nerveux. Dans cette revue, nous examinons comment les primates communiquent entre eux et comment les systèmes neuronaux sous-tendent ces échanges. Primates, like all animals live in an environment that includes others. They can be detected by others and can influence the likelihood (and consequences) of this detection by sending signals. Signals are bodily features or behaviors of the signaler that trigger specific behaviors in the receiver. The receiver, signaler, signal and medium are the four basic building blocks of any communication cycle. Each component can be considered separately, but in the service of communication they are interdependent and defined only in relation to one other. Cycles of reciprocal signal exchange mediate social interactions, but even “asocial” species coordinate reproduction, manage conflict over territory, and may anticipate and influence potential predators and prey. Communication arose long before the evolution of primates, animals and even neurons, yet is a crucial aspect of primate behavior and of their nervous system evolution. In this review, we examine how exchanges take place among primates and how neural systems act to mediate them.

  • French
    Authors: 
    Bourbousson, Céline;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    Our research focuses on the adoption of a dispositive (Foucault, 1977) destinated to territorial polarization projects in the field of social and solidarity economy. We build on a multi-scalar approach which consists in : (1) a qualitative survey of the construction of the Pôle Territorial de Coopération Economique (“Territorial Cluster for Economic Cooperation”) policy by national actors, (2) two case studies of two of these clusters, selected in region Paca. More specifically, we build on the institutional work theory to characterize the practices deployed by the two TCECs in order to appropriate the dispositive in a context of institutional pluralism. Two levels of results are proposed. The first one sheds light on the banalisation process of the TCEC dispositive at the national level, which is first dominated by a civic logic of alternative territorial development that is then effaced by a a managerial logic of normalization of SSE. The second level of results consists in characterizing the modalities of appropriation of this dispositive at the meso scale of the two clusters analysed. It appears that the TCEC which manages to survive and develop is the one that hybridizes the civic and managerial logics. The other one, particularly shaped by the civic logic, doesn’t manage to perpetuate its activities and implies a reject of the dispositive, since it doesn’t share its strategic intention. Combining a critical approach and a neo-institutionalist analysis leads to several theoretical contributions. (1) We draw the outlines of a new type of dispositive that we conceptualize as a normalizing dispostive. (2) The analysis of institutional work in a context of institutional pluralism highlights a new type of practices : the ones which deal with institutional resistance.; Notre recherche propose d’appréhender la « mise en dispositif », au sens de Foucault (1977), de projets de polarisation territoriale dans le champ de l’économie sociale et solidaire (ESS). Nous nous appuyons sur une analyse multi-niveaux qui se décline sous la forme : (1) d’une enquête qualitative sur l’élaboration du dispositif Pôle Territorial de Coopération Economique (PTCE) par les acteurs nationaux, (2) de deux études de cas auprès de deux de ces pôles en région Paca. Plus précisément, nous mobilisons la grille d’analyse du travail institutionnel pour cerner les pratiques mises en oeuvre par les deux PTCE pour s’approprier le dispositif dans un contexte de pluralisme institutionnel. Deux niveaux de résultats sont proposés. Le premier revient à éclairer le phénomène de banalisation du dispositif PTCE à l’échelle nationale, qui est d’abord caractérisé par une logique civique de développement territorial alternatif qui se voit ensuite remplacée par une logique gestionnaire de normalisation de l’ESS. Le second niveau de résultats consiste à caractériser les modalités d’appropriation de ce dispositif à l’échelle méso des deux cas analysés. Il en ressort que le PTCE qui parvient à survivre et à se développer est celui qui hybride les logiques civique et gestionnaire. Le second PTCE, très façonné par la logique civique, ne parvient pas à pérenniser son activité et suscite un rejet du dispositif, dont il ne partage aucunement l’intention stratégique. Conjuguer une posture critique à une analyse néo-institutionnaliste nous permet de dégager plusieurs apports théoriques. (1) Nous dessinons les contours conceptuels d’un nouveau type de dispositif que nous qualifions de normalisateur. (2) L’analyse du travail institutionnel dans un contexte de pluralisme institutionnel met en évidence un nouveau type de pratiques : celles qui ont trait à la résistance institutionnelle.

  • Open Access French
    Authors: 
    Giordano, Emanuele; Nofre Mateu, Jordi; Crozat, Dominique;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    Ces deux dernières décennies ont été marquées par un intérêt croissant pour l'évolution de la nuit dans la ville contemporaine. Néanmoins, la touristification de la nuit reste un sujet peu étudié dans les sciences sociales contemporaines. En effet, jusqu'à présent, la recherche universitaire a exploré le tourisme nocturne principalement en relation à des contextes ou des événements particuliers : les stations touristiques ou les springbreaks. Le focus été mis sur les risques pour la santé et la sécurité produits par la consommation excessive d'alcool, l'utilisation de drogues récréatives et le sexe occasionnel. Plus récemment, les chercheurs ont commencé à théoriser ces vacances comme une forme de départs temporaires de la vie quotidienne des participants. Alors que cette vision du tourisme nocturne comme un départ temporaire est encore dominante, des études récentes sur ces pratiques touristiques ont révélé une réalité plus complexe. Pour cette raison, cet article propose le développement d'un nouvel agenda de recherche destiné à interroger la progressive diversification des pratiques touristiques pendant la nuit en ville et les enjeux urbains que ces dynamiques produisent. The last two decades have witnessed the emergence of a growing interest in the evolution of the urban night. However, the touristification of the urban night has received only limited attention in contemporary social sciences. Until now, academic research has explored night tourism mainly in relation to specific contexts or events: tourist resorts or springbreaks. The focus was placed on the health and safety risks associated with excessive drinking, recreational drug use and casual sex. More recently, researchers have begun to theorize these forms of holiday as a form of temporary departures from the participants' daily lives. While this vision of night tourism as a temporary departure is still dominant, recent studies have revealed a more complex reality. For this reason, this paper proposes the development of a new research agenda aimed at questioning the progressive diversification of tourist practices during the night in the city and the urban issues that these dynamics produce.

search
Include:
283 Research products, page 1 of 29
  • Publication . Part of book or chapter of book . 2022
    French
    Authors: 
    Patte, Marie-France;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    la copie déposée est une première version de l'article paru en 2011. Cette publication fait suite au congrès 2005 de AAA à Washington session: "Endangered languages and Linguistic anthropology".; The Añun language (also known as "Parauhano") is still spoken by a few aged individuals, all speaking Spanish in everyday activities and living in lake-dwellings between Maracaibo and the Venezuelan border with Colombia. The territory of the Añun people, disputed ever since the first contacts with the Europeans, has progressively shrunk with the increasing importance of the oil industry. Their linguistic situation, reflected in their oral narratives, takes us back to the power relations experienced by the speakers. Besides providing the community with the widest range of documentation as possible, linguistic anthropology assumes a participative approach, which can help create a partnership between elder speakers and young members of the community, in order to preserve traditional knowledge and develop different aspects of the language and the culture. To be effective, the revitalization of the language should go together with territorial claims and identity recognition.

  • Open Access French
    Authors: 
    Dobrian, Christopher;
    Publisher: HAL CCSD
    Countries: France, United States

    International audience; La musique véhicule souvent une impression de “geste”, une évocation de mouvement et d’énergie, qui la rend spectaculaire, passionnante et expressive. Dans la production de musique générée par le truchement d’algorithmes, une question commune est d’imprégner le son de la nervosité et de la vitalité de la performance live. Dans le cas de la musique mixte, un défi supplémentaire est de programmer l’ordinateur pour interpréter les qualités expressives de la musique jouée en temps réel.Je présente lors de cette conférence une approche pour analyser et caractériser automatiquement le geste dans le son musical, comme manière d’améliorer l’interaction de l’ordinateur avec le performer humain dans le cadre d’une improvisation live. En décrivant la musique comme des motifs (patterns) de données paramétriques changeantes, l’ordinateur peut stocker et catégoriser des descripteurs de gestes musicaux. Dans un second temps, nous pouvons alors considérer comment les dérivations de ces données d’analyse –les manières dont les données changent au cours du temps –caractérisent la qualité gestuelle de chaque performance. Dans le cas de la musique générée algorithmiquement, le contrôle de ces dérivations du changement des paramètres musicaux peut améliorer le potentiel expressif de l’improvisation avec ordinateur.

  • French
    Authors: 
    Pacaud, Jean-Michel;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    International audience; Résumé: Le nom Gibbolucina aremorica nom. nov. est ici proposé pour corriger l'homonymie primaire Lucina profunda Dufour, 1881 de l'Éocène de Loire-Atlantique non Lucina profunda Deshayes, 1850 [= Diplodonta], une espèce du Néogène du bassin d'Aquitaine, non Lucina profunda White, 1881, une espèce du Crétacé du Colorado (USA). Par ailleurs, le nom Diplodonta profunda Deshayes, 1857, introduit pour une espèce du Lutétien (Éocène moyen), homonyme de Diplodonta profunda (Deshayes, 1850), est renommé Diplodonta oesia nom. nov. Abstract: Gibbolucina aremorica nom. nov. is proposed here to correct the primary homonymy Lucina profunda Dufour, 1881 from the Eocene of Loire-Atlantique (France) non Lucina profunda Deshayes, 1850 [= Diplodonta], a Neogne species of the Aquitaine basin, non Lucina profunda White, 1881, a Cretaceous species of Colorado (USA). Moreover, the name Diplodonta profunda Deshayes, 1857, introduced for a species of the Lutetian (Middle Eocene), homonym of Diplodonta profunda (Deshayes, 1850), is renamed Diplodonta oesia nom. nov.

  • French
    Authors: 
    Aurore Vigan; Melynda Hassouna; Coline Brame; Nadège Edouard; Eglin, T.; Espagnol, S.; Maguy Eugène; Sophie Génermont; Guingand, N.; Lagadec, S.; +4 more
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    National audience; The increasing demand for animal products is a major challenge for the livestock sector that must reduce its environmental impacts and ensure its sustainability. This sector has been identified as an important contributor to polluting gas emissions. Improving the knowledge on the origin and the magnitude of air pollutants and greenhouse gases emissions from livestock sector is essential to address climate change and to contribute to improve air quality with the evolution of breeding practices (feeding strategy, manure management, etc.). A consortium involving research and extension services partners was created to build a database called ELFE (ELevages et Facteurs d’Emission) with international data from literature references focusing on emissions of ammonia, greenhouse gases, particles and odors on the different steps of manure management of cattle, pig and poultry productions systems and their associated key variables. Around 350 publications (among 1 000 publications collected) are integrated into the database and provide more than 5 200 emission values. The ELFE database allows calculating average of emission and their standard deviation taking into account the diversity of livestock systems. These data can be used to provide emission factor for national inventories for specific livestock systems and also, to evaluate practices on gas emissions mitigation. This database can also be used to analyze the influence of key variables on the emission factor variability using multicriteria assessment (climate, building type, etc.). Moreover, this database propose a classification of emission factor into three classes according to the degree on which information about their most influential key variables was complete (>50 % ; 30-50 % ; 50 % ; 30-50 % ; <30 % des métadonnées renseignées) afin d’évaluer son niveau de description.

  • French
    Authors: 
    Gama, Remigius;
    Publisher: HAL CCSD
    Project: NSF | Seismological Facilities ... (1261681), ANR | CoLiBrEA (ANR-12-JS06-0004)

    Any kinematic model applied to the southerly-propagating and diverging South Kenya rift (SKR) should necessarily integrate the structure of the Magadi-Natron axial trough (previous studies), but also those of the Oldoinyo Ogol (OOB) offset block to the west. Our work is chiefly based on SRTM 30 m satellite imagery analysis, and allows us (1) to precise the morphostructural arrangement of the entire SKR,(2) to identify 2 successive border faults systems, (3) to emphasize the role of the Ol Doinyo Ogol master fault, (4) to elaborate a 2-stage rift model (7-3 Ma et <3 Ma), and (5) to attribute a key-role to a transverse Proterozoic discontinuity on the lateral shift of the OOB, as well as on the split of the rift into the Eyasi rift arm and on the off-axis location of the early Crater Highlands magmatic segment, hence demonstrating the importance of basement structural inheritance on rift kinematics.The quantitative analysis of fault populations shows the restricted nature of most intra-rift faults, and leads us to precise the spatiotemporal evolution of extension from a stage of localized strain (border faults) to a stage of diffuse extension (<3 Ma).From the analysis of the river drainage extracted from the basement uplifted block bounding the rift system to the west, it is assumed that (1) lithological and tectonic basement features exerted a strong control on the river network, (2) fault-related basement uplift is polyphased, and (3) the unsteady nature of the present-day river drainage is due to still active rift-flank uplift in the southern portion of the rift system.; Tout modèle cinématique appliqué à la propagation du rift sud kenyan (RSK) et à sa divergence vers l’ouest au nord de la Tanzanie (DNT) doit nécessairement intégrer la vallée axiale Magadi-Natron (études antérieures), mais aussi le bloc soulevé Oldoinyo Ogol (OOB) à l’ouest (ce travail). Notre étude, basée pour l'essentiel sur l'interprétation d'imagerie satellitale SRTM 30 m, nous permet (1) de préciser l'organisation morphostructurale de l'ensemble du RSK, (2) d'identifier 2 systèmes successifs de failles bordières, (3) d'affirmer le rôle majeur de celle d'Oldoinyo Ogol, (4) d'élaborer un modèle de rifting en 2 étapes (7-3 Ma et <3 Ma) et (5) d'attribuer le « shift » latéral du domaine rifté (OOB), puis sa divergence le long de la branche d'Eyasi (DNT) à la présence d'une discontinuité transverse protérozoïque, à laquelle on rapporte aussi le développement précoce et 'hors axe' du segment magmatique des « Crater Highlands », démontrant ainsi l'importance de l'héritage structural sur la cinématique du rifting. L’analyse quantitative des populations de failles démontre le caractère « restricted » des failles intrarift et aboutit aussi à préciser l'évolution, dans l'espace et le temps, du taux d'extension, depuis un stade précoce à déformation localisée jusqu'à un stade récent à déformation diffuse (<3 Ma). L’analyse des réseaux de drainage identifiés sur le compartiment de socle bordant à l'ouest le dispositif RSK-NTD démontre (1) leur contrôle étroit par le dispositif lithologique et tectonique du socle, (2) la nature polyphasée du soulèvement lié aux failles bordières, et (3) le caractère déséquilibré du réseau actuel en cours de soulèvement.

  • Open Access French
    Authors: 
    Sécou Omar Diedhiou; Oumar Sy; Christine Margetic;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    Située au Sud-ouest du Sénégal, la ville de Ziguinchor appartient à la Basse Casamance. Développée sur un site fluvial, elle offre des conditions écologiques favorables à l’agriculture qui se trouve néanmoins affectée par une croissance démographique qui génère parfois des conflits d’utilisation du sol. Cet article interroge ainsi la place des agriculteurs urbains dans l’approvisionnement de la ville en identifiant les acteurs concernés, les modes d’accès à la terre, leurs pratiques et la façon dont l’activité agricole contribue à la sécurisation de leurs revenus.En l’absence de statistiques officielles, un travail qualitatif a été mené. Il s’est appuyé sur l’exploitation de 248 questionnaires soumis aux exploitants agricoles et de 130 autres aux marchands de légumes en 2016 et 2017. L’extension urbaine de Ziguinchor remonte aux années 1970 et contribue à la déstructuration des espaces agricoles, mais dans le même temps, cette croissance a pour corollaire une demande d’autant plus forte en denrées alimentaires que le périmètre communal a été élargi (de 3400 ha en 1972 à 4450 ha depuis 2002). Pour les exploitants, l’enjeu est double : maintenir l’autoconsommation familiale en riz, malgré une rétraction des terres cultivables, et dégager un revenu par la vente de légumes pour l’achat de denrées en période de soudure surtout. A la différence d’autres villes d’Afrique de l’Ouest, les femmes occupent une place centrale dans le système local, de la production à la commercialisation, en conjuguant plusieurs sites de production : un premier attenant au domicile, un autre dans les bas-fonds et un dernier sur le plateau. Fondamentales pour leur propre sécurité alimentaire, mais aussi pour celle de la ville, la pérennité de leurs pratiques suppose l’intégration de cette agriculture urbaine dans des politiques de développement urbain volontaristes. Located in south-western of Senegal, Ziguinchor is in Lower Casamance. Developed on a river site, it offers favorable ecological conditions to develop agricultural activities. However, this ecological advantages are affected by a population growth that generates some direct and indirect issues. This article examines the role of urban farmers in supplying the city by identifying the actors involved, the methods of access to land, their practices and the way in which agricultural activity contributes to securing their income.In the absence of official statistics, the latter authors’ statement is confirmed in the city through a questionary methodology near 248 farmers and 130 vegetable traders in 2016 and 2017. The choice of Ziguinchor is relevant. The urban extension that goes back to the 1970s contributes both to the de-structuring of agricultural spaces and the stronger demand for foodstuffs, which grows as the municipal area has been enlarged (from 3 400 ha in 1972 to 4 450 ha since 2002). For farmers’ perspectives, the challenge is twofold. The first challenge is to be able to maintain family self-consumption in rice, despite a retreat of arable land, while the second one is relay on generating income through the sale of vegetables for the purchase of food during the lean season. Unlike other cities in West Africa, women play a key role in the local agricultural value chain (i.e. from production to marketing) by combining several production sites: one site in home, in the shallows and other in the plateau. This combination of several production sites is fundamental not only for their own food security, but also for that of the city. Moreover, the durability of their practices supposes the integration of urban agriculture in voluntary urban development policies.

  • Open Access French
    Authors: 
    dupré, frédéric;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    En France, les unités localisées pour l’inclusion scolaire (ULIS) au sein des collèges ont connu un fort développement depuis la loi du 11 février 2005. Ces dispositifs permettent à des élèves reconnus institutionnellement handicapés (ERIH) d’avoir une scolarité dans une classe ordinaire tout en bénéficiant d’un dispositif de soutien. Les élèves bénéficient d’un emploi du temps partagé qui les amène à fréquenter différents systèmes didactiques, que ce soit au sein de la classe ordinaire ou dans le cadre du regroupement spécialisé. Notre travail de recherche s’attache à observer des pratiques inclusives en mathématiques dans le cadre de ces dispositifs ULIS. Nous cherchons plus particulièrement à dégager quelles sont les conditions favorables pour que le regroupement spécialisé (système didactique auxiliaire - SDA) puisse jouer un rôle d’aide à l’étude vis-à-vis de la classe ordinaire (système didactique principal - SDP). Pour étudier la question des articulations entre différents systèmes didactiques nous nous plaçons dans un double cadre théorique. L’approche comparatiste en didactique, associée à des outils issus de la didactique de mathématiques, nous permet de comparer différents systèmes didactiques à partir de l’analyse des cadres temporels produits par ces systèmes. Ce travail, mené à partir de quatre études de cas réalisées dans quatre collèges différents, permet de mettre en évidence que si l’articulation entre la classe et le regroupement spécialisé est un objet pensé par une majorité des acteurs rencontrés, la fonction d’aide à l’étude du SDA vis-à-vis du SDP est possible lorsque certaines conditions sont réunies, mais elle n’est pas systématique. In France, localized units for inclusive education (ULIS) within the college have experienced a strong development since the law of February 11, 2005. These devices allow students recognized institutionally disabled to have a schooling in an ordinary class while benefiting from a support device. These students benefit from a shared schedule that leads them to attend various didactic systems, whether in the regular classroom or in the context of the specialized group. Our research work focuses on observing inclusive mathematical practices in these ULIS devices. In particular, we seek to find out what are the favorable conditions for the specialized grouping (auxiliary didactic system) to play a role in assisting the study with regard to the ordinary class (main didactic system). To study the question of articulations between different didactic systems we place ourselves in a double theoretical framework. The comparative approach in didactics combined with tools from mathematical didactics allows us to compare different didactic systems from the analysis of the time frames produced by these systems. This work, based on four case studies carried out in four different colleges, shows that if the articulation between the class and the specialized group is an object thought by a majority of the actors met, the assistance to the study of auxiliary didactic system vis-à-vis the main didactic system is possible when certain conditions are met, but it is not systematic.

  • Open Access French
    Authors: 
    Sliwa, Julia; Takahashi, Daniel Y; Shepherd, Stephen V;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France
    Project: NIH | Sensorimotor Processing o... (5K99HD077019-02)

    Les primates, comme tous les animaux, vivent dans un environnement qui comprend d'autres individus. Ils peuvent être détectés par ceux-ci et influencer la probabilité (et les conséquences) de cette détection en envoyant des signaux. Les signaux sont des caractéristiques corporelles transitoires ou des comportements produits par l’émetteur qui déclenchent des comportements spécifiques chez le récepteur. Le récepteur, l’émetteur, le signal (ou message) et les signes qui constituent le message sont les quatre éléments de base du cycle de communication. Chaque composant peut être considéré séparément, mais au service de la communication, ils sont interdépendants et définis uniquement les uns par rapport aux autres. Les échanges de signaux interviennent pendant les interactions sociales, mais même les espèces « non-sociales » coordonnent leur reproduction, gèrent les conflits sur leur territoire et peuvent anticiper et influencer les prédateurs et les proies potentiels. La communication est apparue bien avant l'évolution des primates, des animaux et même des neurones, mais constitue un aspect crucial du comportement des primates et de l'évolution de leur système nerveux. Dans cette revue, nous examinons comment les primates communiquent entre eux et comment les systèmes neuronaux sous-tendent ces échanges. Primates, like all animals live in an environment that includes others. They can be detected by others and can influence the likelihood (and consequences) of this detection by sending signals. Signals are bodily features or behaviors of the signaler that trigger specific behaviors in the receiver. The receiver, signaler, signal and medium are the four basic building blocks of any communication cycle. Each component can be considered separately, but in the service of communication they are interdependent and defined only in relation to one other. Cycles of reciprocal signal exchange mediate social interactions, but even “asocial” species coordinate reproduction, manage conflict over territory, and may anticipate and influence potential predators and prey. Communication arose long before the evolution of primates, animals and even neurons, yet is a crucial aspect of primate behavior and of their nervous system evolution. In this review, we examine how exchanges take place among primates and how neural systems act to mediate them.

  • French
    Authors: 
    Bourbousson, Céline;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    Our research focuses on the adoption of a dispositive (Foucault, 1977) destinated to territorial polarization projects in the field of social and solidarity economy. We build on a multi-scalar approach which consists in : (1) a qualitative survey of the construction of the Pôle Territorial de Coopération Economique (“Territorial Cluster for Economic Cooperation”) policy by national actors, (2) two case studies of two of these clusters, selected in region Paca. More specifically, we build on the institutional work theory to characterize the practices deployed by the two TCECs in order to appropriate the dispositive in a context of institutional pluralism. Two levels of results are proposed. The first one sheds light on the banalisation process of the TCEC dispositive at the national level, which is first dominated by a civic logic of alternative territorial development that is then effaced by a a managerial logic of normalization of SSE. The second level of results consists in characterizing the modalities of appropriation of this dispositive at the meso scale of the two clusters analysed. It appears that the TCEC which manages to survive and develop is the one that hybridizes the civic and managerial logics. The other one, particularly shaped by the civic logic, doesn’t manage to perpetuate its activities and implies a reject of the dispositive, since it doesn’t share its strategic intention. Combining a critical approach and a neo-institutionalist analysis leads to several theoretical contributions. (1) We draw the outlines of a new type of dispositive that we conceptualize as a normalizing dispostive. (2) The analysis of institutional work in a context of institutional pluralism highlights a new type of practices : the ones which deal with institutional resistance.; Notre recherche propose d’appréhender la « mise en dispositif », au sens de Foucault (1977), de projets de polarisation territoriale dans le champ de l’économie sociale et solidaire (ESS). Nous nous appuyons sur une analyse multi-niveaux qui se décline sous la forme : (1) d’une enquête qualitative sur l’élaboration du dispositif Pôle Territorial de Coopération Economique (PTCE) par les acteurs nationaux, (2) de deux études de cas auprès de deux de ces pôles en région Paca. Plus précisément, nous mobilisons la grille d’analyse du travail institutionnel pour cerner les pratiques mises en oeuvre par les deux PTCE pour s’approprier le dispositif dans un contexte de pluralisme institutionnel. Deux niveaux de résultats sont proposés. Le premier revient à éclairer le phénomène de banalisation du dispositif PTCE à l’échelle nationale, qui est d’abord caractérisé par une logique civique de développement territorial alternatif qui se voit ensuite remplacée par une logique gestionnaire de normalisation de l’ESS. Le second niveau de résultats consiste à caractériser les modalités d’appropriation de ce dispositif à l’échelle méso des deux cas analysés. Il en ressort que le PTCE qui parvient à survivre et à se développer est celui qui hybride les logiques civique et gestionnaire. Le second PTCE, très façonné par la logique civique, ne parvient pas à pérenniser son activité et suscite un rejet du dispositif, dont il ne partage aucunement l’intention stratégique. Conjuguer une posture critique à une analyse néo-institutionnaliste nous permet de dégager plusieurs apports théoriques. (1) Nous dessinons les contours conceptuels d’un nouveau type de dispositif que nous qualifions de normalisateur. (2) L’analyse du travail institutionnel dans un contexte de pluralisme institutionnel met en évidence un nouveau type de pratiques : celles qui ont trait à la résistance institutionnelle.

  • Open Access French
    Authors: 
    Giordano, Emanuele; Nofre Mateu, Jordi; Crozat, Dominique;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    Ces deux dernières décennies ont été marquées par un intérêt croissant pour l'évolution de la nuit dans la ville contemporaine. Néanmoins, la touristification de la nuit reste un sujet peu étudié dans les sciences sociales contemporaines. En effet, jusqu'à présent, la recherche universitaire a exploré le tourisme nocturne principalement en relation à des contextes ou des événements particuliers : les stations touristiques ou les springbreaks. Le focus été mis sur les risques pour la santé et la sécurité produits par la consommation excessive d'alcool, l'utilisation de drogues récréatives et le sexe occasionnel. Plus récemment, les chercheurs ont commencé à théoriser ces vacances comme une forme de départs temporaires de la vie quotidienne des participants. Alors que cette vision du tourisme nocturne comme un départ temporaire est encore dominante, des études récentes sur ces pratiques touristiques ont révélé une réalité plus complexe. Pour cette raison, cet article propose le développement d'un nouvel agenda de recherche destiné à interroger la progressive diversification des pratiques touristiques pendant la nuit en ville et les enjeux urbains que ces dynamiques produisent. The last two decades have witnessed the emergence of a growing interest in the evolution of the urban night. However, the touristification of the urban night has received only limited attention in contemporary social sciences. Until now, academic research has explored night tourism mainly in relation to specific contexts or events: tourist resorts or springbreaks. The focus was placed on the health and safety risks associated with excessive drinking, recreational drug use and casual sex. More recently, researchers have begun to theorize these forms of holiday as a form of temporary departures from the participants' daily lives. While this vision of night tourism as a temporary departure is still dominant, recent studies have revealed a more complex reality. For this reason, this paper proposes the development of a new research agenda aimed at questioning the progressive diversification of tourist practices during the night in the city and the urban issues that these dynamics produce.

Send a message
How can we help?
We usually respond in a few hours.