Advanced search in
Research products
arrow_drop_down
Searching FieldsTerms
Any field
arrow_drop_down
includes
arrow_drop_down
Include:
14 Research products, page 1 of 2

  • Publications
  • 2013-2022
  • Part of book or chapter of book
  • US
  • French
  • HAL AMU

10
arrow_drop_down
Relevance
arrow_drop_down
  • French
    Authors: 
    Michel, Camille; Oliveau, Sébastien;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    National audience; Lima, capitale du Pérou, métropole de près de 9 millions d’habitants est une ville vulnérable sur plusieurs plans, qu’ils soient physiques, géologiques, sociaux… Les populations, selon leur localisation ne sont pas exposées aux mêmes risques de vulnérabilité. La capitale péruvienne est située au bord de l’océan Pacifique sur une zone désertique. Elle s’étend sur une superficie de 2 672 km² où se concentrent près de 9 millions d’habitants (un tiers de la population du pays), soit une densité de 3 391 hab./km². La ville se situe sur une zone instable du point de vue sismique. Elle connaît de nombreuses secousses, dont certaines qui furent dévastatrices. Certaines zones de la ville sont soumises à d’importantes érosions au niveau des falaises ou des collines ceinturant la ville, appelées « Cerros ». Depuis les années 1940 la ville connait une forte croissance démographique avec son apogée vers 1960. Cette explosion urbaine (en 1954 on comptait près de 1 300 000 habitants et plus de 6 millions en 1993) (D’Ercole, R. et Sierra, A., 2008, Driant, JC., 1989), a été impulsée par un mouvement migratoire, la population provenant majoritairement des montagnes, puis par un processus de densification. Cette forte croissance démographique a entraîné une importante demande de logements. Cependant, l’Etat n’a pas su mener une politique de logement suffisante, notamment pour la population ayant un faible revenu. Un habitat informel s’est alors développé de manière considérable dans la métropole (Riofrio, G., 2003). Cette forme de logement est aujourd’hui un des principaux éléments de la définition de l’espace urbain de la capitale, et porte le nom d’Asentamientos Humanos (littéralement « établissements humains »). Ils correspondent aux bidonvilles, et étaient anciennement connus sous le nom de Barriadas (1930-40) puis de Pueblos Jovenes (1970). A partir des années 1980, tous les terrains plats et urbanisables ont été occupés et l’occupation de nouvelles terres s’effectua au-delà de la frontière urbaine, sur des terres marginales à la topographie prononcée (Barreda, J. et Corzo Ramirez, D., 2004). Ces zones présentent des risques pour la population en raison d’éboulements et de glissements de terrains possibles. Par son contexte de ville coloniale, la capitale présentait dès son origine (le 18 janvier 1835) des inégalités, notamment une ségrégation entre les colons et les indigènes, qui se répercutait spatialement. Cette situation de ségrégation ancienne a continué à s’implanter dans la capitale au cours du temps. Le contexte urbain de la capitale péruvienne est caractérisé par la présence de deux types d’urbanisation : l’urbanisation conventionnelle qui constitue la partie formelle de la ville, et l’urbanisation informelle (sous la forme des Asentamientos Humanos) située principalement en périphérie lointaine. La dynamique actuelle se porte sur la formalisation et la titularisation de ces terres issues de l’urbanisation informelle. L’objectif, à travers la Commission de Formalisation de la Propriété Informelle (COFOPRI), est de formaliser les quartiers où sont implantés des Asentamientos Humanos et de titulariser progressivement chacun des lots en délivrant des titres de propriétés individuels aux habitants. A l’issue du processus, l’ensemble du quartier est formalisé et fait partie intégrante de la ville conventionnelle.Même si cette politique est inégalitaire et ne permet pas une amélioration directe des logements, elle dénote néanmoins d’un processus d’intégration de ces quartiers dans la ville. Cependant, les dynamiques de ségrégation demeurent. La population vivant dans les Asentamientos Humanos présente une forte vulnérabilité au regard de la population du reste de la ville. Pauvreté, précarité des logements (absence d’électricité, d’eau courante, matériaux fragiles…), niveau d’étude et niveau de qualification bas… sont des paramètres qui caractérisent le logement et la population vivant dans les bidonvilles de Lima.Les espaces de pauvreté sont majoritairement situés en périphérie de la ville, c’est également dans ces zones que se localisent les Asentamientos Humanos. Par ailleurs, une analyse de la ségrégation dans la ville, a montré que les deux groupes les plus ségrégés étaient les Quechuas et les ouvriers. Or, ces deux groupes se localisent principalement en périphérie. Les Asentamientos Humanos sont donc des espaces qui cumulent à la fois pauvreté, précarité et ségrégation.La capitale du Pérou est marquée par de fortes inégalités entre les différentes zones de la ville. Les bidonvilles, où vivent entre 40% et 45% de la population sont des espaces pauvres et dans une certaine mesure ségrégés au regard du reste de la ville. Ils présentent une vulnérabilité sociale importante avec des niveaux de développement peu élevés, mais aussi économique avec une incertitude de l’emploi sur une longue durée. Mais s’ajoute également une vulnérabilité physique liée à la géomorphologie de ces espaces. Ils sont effectivement pour une grande partie situés sur des terrains instables, des versants raides ou sur des sols en érosion. Les habitats très précaires, menacent également de s’écrouler en fonction de divers paramètres (vent, secousse sismique, érosion...). Une partie de la population de Lima, vivant dans les Asentamientos Humanos est donc exposée à de nombreux facteurs de vulnérabilité.

  • French
    Authors: 
    Ginouvès, Véronique; Gras, Isabelle;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    International audience; En guise de postface, il nous a semblé nécessaire de revenir sur le processus collaboratif de la fabrication de cet ouvrage et de vous confier la genèse de ce projet. Tout est parti d'un constat pragmatique, de nos situations quotidiennes de travail : le/la chercheur·e qui produit ou utilise des données a besoin de réponses concrètes aux questions auxquelles il/elle est confronté·e sur son terrain comme lors de tous ses travaux de recherche. Produire, exploiter, diffuser, partager ou éditer des sources numériques fait aujourd'hui partie de notre travail ordinaire. La rupture apportée par le développement du web et l'arrivée du format numérique ont largement facilité la diffusion et le partage des ressources (documentaires, textuelles, photographiques, sonores ou audiovisuelles...) dans le monde de la recherche et, au-delà, auprès des citoyens de plus en plus curieux et intéressés par les documents produits par les scientifiques.

  • Open Access French
    Authors: 
    Fagot, Joël;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France
    Project: ANR | BLRI (ANR-11-LABX-0036), ANR | ILCB (ANR-16-CONV-0002)

    International audience; La recherche sur l'animal est une voie privilégiée pour abor-der la question des relations entre pensée et langage. Le primate non humain, qui n'a pas notre langage, présente une multitude de comportements dont la complexité laisse supposer l'exis-tence d'une cognition de haut niveau. Néanmoins, qu'en est-il réellement ? Dans cette contribution, je présente une série de recherches de psychologie cognitive destinées à comprendre les capacités de perception, d'attention, de mémoire à court et à long terme, ainsi que les aptitudes au raisonnement abstrait du babouin de Guinée (Papio papio). Cet ensemble de don-nées illustre à la fois les limites et les potentialités des systèmes cognitifs sans langage.

  • Publication . Part of book or chapter of book . 2015
    French
    Authors: 
    Abbou, Julie;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    International audience; Partisans of order define language as a mirror of an essentialised world. In their view, language is a loyal designation of reality. Among these partisans, one can mention the antifeminists, who go along misogyny, sexism, patriarchy, masculinism or machism. Analysing the moral values framing their discourses shed therefore a critical light on their ideological landscapes. Based on a corpus of 8 digital antifeminist texts, this paper provides a discursive analysis of assumed antifeminist discourses. In the name of what is antifeminism speaking? Which values are framing its discourse? With what argumentative layout?; Divers tenants de l'ordre tendent à penser une langue qui serait le miroir d'un monde profondément essentialisé. La langue ne serait qu'une fidèle désignation de la réalité. Parmi ces tenants de l'ordre, les antiféministes – un autre des avatars que sont la misogynie, le sexisme, le patriarcat, le masculinisme, ou le machisme – figurent en bonne place. Travailler sur les valeurs qui trament leurs discours permet alors d'éclairer leurs paysages idéologiques pour en faire la critique, car si l'un des outils fondamental du féminisme consiste à nommer le genre pour en faire la critique, cette explicitation du genre force ses opposants directs à se situer à leur tour sur le terrain du genre.À partir d'un corpus de 8 textes francophones en ligne, ce travail propose une analyse des discours qui se réclament explicitement de l'antiféminisme. Au nom de quoi l'antiféminisme parle-t-il lorsqu'il prend la parole ? Quelles valeurs convoque-t-il ? Quels sont ses ressorts argumentatifs ?

  • Open Access French
    Authors: 
    Pierre-Marie DELPU;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    International audience; La contribution met en évidence la mémoire et la postérité du règne de Murat dans la société du royaume des Deux-Siciles de la restauration des Bourbons en 1815 à la veille de l’Unité italienne. Il est immédiatement érigé en objet de mémoire dans une très large production écrite à prétention historique, en grande partie inédite, attachée à décrire le traumatisme de la campagne manquée d’Italie de 1814-15. Ces discours négatifs interrogent sa légitimité à gouverner le royaume de Naples et dénoncent le retard avec lequel il a accordé une constitution à ses sujets. L’opposition politique aux Bourbons se construit néanmoins à partir des cadres laissés par dix ans d’occupation française (milieux militaires et administratifs ; sociétés secrètes). La figure de Murat n’est réhabilitée que plus tard et de manière échelonnée, du fait de ses victoires militaires qui auraient servi la nazione napoletana. Cette inclusion paradoxale au « système patriotique » (R. De Lorenzo) napolitain contribue à expliquer l’absence d’une réelle mobilisation dans le royaume autour des projets politiques du fils de Joachim, Lucien Murat, prétendant à la couronne de Naples dans le contexte de la « question italienne » des années 1850, seulement soutenu par une fraction très réduite des libéraux méridionaux en exil à Turin.

  • Open Access French
    Authors: 
    Dousset, Laurent;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    International audience

  • Publication . Part of book or chapter of book . 2015
    Open Access French
    Authors: 
    Crystel Pinçonnat;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    International audience; La déliquescence urbaine de Détroit fascine. Elle a récemment donné lieu a une vaste production de photographies, d'albums et de films, "mini boom culturel" qui alimente une multitude de blogs visités par les amateurs d'images de ruines. Je m'attache dans cet article à trois albums, tous trois parus en 2010, qui ont fait l'objet d'une presse importante : "Lost Detroit : Stories Behind the Motor City's Majestés Ruins" de Dan Austin avec des photographies de Sean Doerr, "The Ruins of Detroit" (publié en français sous le titre "Detroit, vestiges du rêve américain") d'Yves Marchand et Romain Meffre et "Detroit Disassembled" d'Andrew Moore, catalogue d'une exposition s'étant tenue à Akron dans l'Ohio en 2010.

  • Publication . Part of book or chapter of book . 2018
    French
    Authors: 
    Canali, Laura;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    International audience; Il est aujourd’hui manifeste que la lutte contre les changements climatiques n’est plus une préoccupation et une prérogative exclusive des entités étatiques. Au regard des résultats auxquels les actions des États ont jusqu’à présent donné lieu, notamment au niveau international, le besoin d’un droit mieux équipé pour lutter contre les changements climatiques, se fait cruellement sentir. En l’absence d’un tribunal international pouvant connaître des affaires climatiques et face à l’inexistence de mécanisme de contrôle et de sanction de la Convention Climat ou du récent Accord de Paris, les tribunaux nationaux sont le lieu où se dirigent dorénavant ces «nouveaux justiciables», personnes publiques ou privées. Les citoyens du Nord comme du Sud, se tournent vers le juge, avec l’espoir que le procès permette la réparation effective des dommages subis ainsi que l’émergence d’actions de prévention. Les procès engagés sont en passe de devenir « le lieu, le moment et le mode de solution du litige dans lequel s’exprime l’œuvre de Justice».

  • Publication . Other literature type . Part of book or chapter of book . 2021
    Open Access French
    Authors: 
    Magrin-Chagnolleau, Ivan;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    La question de l’intervention du hasard dans le processus créatif est une question essentielle, et c’est cette question est traitée dans cet article. Le terme « hasard » et un certain nombre de notions qui lui sont liées sont d'abord discutés. Puis le terme « création » et sa constellation de notions voisines sont détaillées. L’intervention du hasard dans la création artistique est alors abordée, ainsi que la question d’un art du moment présent. Une conclusion referme cette exploration de l'intervention du hasard dans le processus créatif. The question of the intervention of chance in the creative process is a key issue, and it is this issue that is addressed in this article. The term "chance" and a number of related notions are first discussed. Then the term "creation" and its constellation of related notions are detailed. The intervention of chance in artistic creation is then discussed, as well as the question of an art of the present moment. A conclusion closes this exploration of the intervention of chance in the creative process.

  • French
    Authors: 
    Magrin-Chagnolleau, Ivan;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    International audience

Advanced search in
Research products
arrow_drop_down
Searching FieldsTerms
Any field
arrow_drop_down
includes
arrow_drop_down
Include:
14 Research products, page 1 of 2
  • French
    Authors: 
    Michel, Camille; Oliveau, Sébastien;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    National audience; Lima, capitale du Pérou, métropole de près de 9 millions d’habitants est une ville vulnérable sur plusieurs plans, qu’ils soient physiques, géologiques, sociaux… Les populations, selon leur localisation ne sont pas exposées aux mêmes risques de vulnérabilité. La capitale péruvienne est située au bord de l’océan Pacifique sur une zone désertique. Elle s’étend sur une superficie de 2 672 km² où se concentrent près de 9 millions d’habitants (un tiers de la population du pays), soit une densité de 3 391 hab./km². La ville se situe sur une zone instable du point de vue sismique. Elle connaît de nombreuses secousses, dont certaines qui furent dévastatrices. Certaines zones de la ville sont soumises à d’importantes érosions au niveau des falaises ou des collines ceinturant la ville, appelées « Cerros ». Depuis les années 1940 la ville connait une forte croissance démographique avec son apogée vers 1960. Cette explosion urbaine (en 1954 on comptait près de 1 300 000 habitants et plus de 6 millions en 1993) (D’Ercole, R. et Sierra, A., 2008, Driant, JC., 1989), a été impulsée par un mouvement migratoire, la population provenant majoritairement des montagnes, puis par un processus de densification. Cette forte croissance démographique a entraîné une importante demande de logements. Cependant, l’Etat n’a pas su mener une politique de logement suffisante, notamment pour la population ayant un faible revenu. Un habitat informel s’est alors développé de manière considérable dans la métropole (Riofrio, G., 2003). Cette forme de logement est aujourd’hui un des principaux éléments de la définition de l’espace urbain de la capitale, et porte le nom d’Asentamientos Humanos (littéralement « établissements humains »). Ils correspondent aux bidonvilles, et étaient anciennement connus sous le nom de Barriadas (1930-40) puis de Pueblos Jovenes (1970). A partir des années 1980, tous les terrains plats et urbanisables ont été occupés et l’occupation de nouvelles terres s’effectua au-delà de la frontière urbaine, sur des terres marginales à la topographie prononcée (Barreda, J. et Corzo Ramirez, D., 2004). Ces zones présentent des risques pour la population en raison d’éboulements et de glissements de terrains possibles. Par son contexte de ville coloniale, la capitale présentait dès son origine (le 18 janvier 1835) des inégalités, notamment une ségrégation entre les colons et les indigènes, qui se répercutait spatialement. Cette situation de ségrégation ancienne a continué à s’implanter dans la capitale au cours du temps. Le contexte urbain de la capitale péruvienne est caractérisé par la présence de deux types d’urbanisation : l’urbanisation conventionnelle qui constitue la partie formelle de la ville, et l’urbanisation informelle (sous la forme des Asentamientos Humanos) située principalement en périphérie lointaine. La dynamique actuelle se porte sur la formalisation et la titularisation de ces terres issues de l’urbanisation informelle. L’objectif, à travers la Commission de Formalisation de la Propriété Informelle (COFOPRI), est de formaliser les quartiers où sont implantés des Asentamientos Humanos et de titulariser progressivement chacun des lots en délivrant des titres de propriétés individuels aux habitants. A l’issue du processus, l’ensemble du quartier est formalisé et fait partie intégrante de la ville conventionnelle.Même si cette politique est inégalitaire et ne permet pas une amélioration directe des logements, elle dénote néanmoins d’un processus d’intégration de ces quartiers dans la ville. Cependant, les dynamiques de ségrégation demeurent. La population vivant dans les Asentamientos Humanos présente une forte vulnérabilité au regard de la population du reste de la ville. Pauvreté, précarité des logements (absence d’électricité, d’eau courante, matériaux fragiles…), niveau d’étude et niveau de qualification bas… sont des paramètres qui caractérisent le logement et la population vivant dans les bidonvilles de Lima.Les espaces de pauvreté sont majoritairement situés en périphérie de la ville, c’est également dans ces zones que se localisent les Asentamientos Humanos. Par ailleurs, une analyse de la ségrégation dans la ville, a montré que les deux groupes les plus ségrégés étaient les Quechuas et les ouvriers. Or, ces deux groupes se localisent principalement en périphérie. Les Asentamientos Humanos sont donc des espaces qui cumulent à la fois pauvreté, précarité et ségrégation.La capitale du Pérou est marquée par de fortes inégalités entre les différentes zones de la ville. Les bidonvilles, où vivent entre 40% et 45% de la population sont des espaces pauvres et dans une certaine mesure ségrégés au regard du reste de la ville. Ils présentent une vulnérabilité sociale importante avec des niveaux de développement peu élevés, mais aussi économique avec une incertitude de l’emploi sur une longue durée. Mais s’ajoute également une vulnérabilité physique liée à la géomorphologie de ces espaces. Ils sont effectivement pour une grande partie situés sur des terrains instables, des versants raides ou sur des sols en érosion. Les habitats très précaires, menacent également de s’écrouler en fonction de divers paramètres (vent, secousse sismique, érosion...). Une partie de la population de Lima, vivant dans les Asentamientos Humanos est donc exposée à de nombreux facteurs de vulnérabilité.

  • French
    Authors: 
    Ginouvès, Véronique; Gras, Isabelle;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    International audience; En guise de postface, il nous a semblé nécessaire de revenir sur le processus collaboratif de la fabrication de cet ouvrage et de vous confier la genèse de ce projet. Tout est parti d'un constat pragmatique, de nos situations quotidiennes de travail : le/la chercheur·e qui produit ou utilise des données a besoin de réponses concrètes aux questions auxquelles il/elle est confronté·e sur son terrain comme lors de tous ses travaux de recherche. Produire, exploiter, diffuser, partager ou éditer des sources numériques fait aujourd'hui partie de notre travail ordinaire. La rupture apportée par le développement du web et l'arrivée du format numérique ont largement facilité la diffusion et le partage des ressources (documentaires, textuelles, photographiques, sonores ou audiovisuelles...) dans le monde de la recherche et, au-delà, auprès des citoyens de plus en plus curieux et intéressés par les documents produits par les scientifiques.

  • Open Access French
    Authors: 
    Fagot, Joël;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France
    Project: ANR | BLRI (ANR-11-LABX-0036), ANR | ILCB (ANR-16-CONV-0002)

    International audience; La recherche sur l'animal est une voie privilégiée pour abor-der la question des relations entre pensée et langage. Le primate non humain, qui n'a pas notre langage, présente une multitude de comportements dont la complexité laisse supposer l'exis-tence d'une cognition de haut niveau. Néanmoins, qu'en est-il réellement ? Dans cette contribution, je présente une série de recherches de psychologie cognitive destinées à comprendre les capacités de perception, d'attention, de mémoire à court et à long terme, ainsi que les aptitudes au raisonnement abstrait du babouin de Guinée (Papio papio). Cet ensemble de don-nées illustre à la fois les limites et les potentialités des systèmes cognitifs sans langage.

  • Publication . Part of book or chapter of book . 2015
    French
    Authors: 
    Abbou, Julie;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    International audience; Partisans of order define language as a mirror of an essentialised world. In their view, language is a loyal designation of reality. Among these partisans, one can mention the antifeminists, who go along misogyny, sexism, patriarchy, masculinism or machism. Analysing the moral values framing their discourses shed therefore a critical light on their ideological landscapes. Based on a corpus of 8 digital antifeminist texts, this paper provides a discursive analysis of assumed antifeminist discourses. In the name of what is antifeminism speaking? Which values are framing its discourse? With what argumentative layout?; Divers tenants de l'ordre tendent à penser une langue qui serait le miroir d'un monde profondément essentialisé. La langue ne serait qu'une fidèle désignation de la réalité. Parmi ces tenants de l'ordre, les antiféministes – un autre des avatars que sont la misogynie, le sexisme, le patriarcat, le masculinisme, ou le machisme – figurent en bonne place. Travailler sur les valeurs qui trament leurs discours permet alors d'éclairer leurs paysages idéologiques pour en faire la critique, car si l'un des outils fondamental du féminisme consiste à nommer le genre pour en faire la critique, cette explicitation du genre force ses opposants directs à se situer à leur tour sur le terrain du genre.À partir d'un corpus de 8 textes francophones en ligne, ce travail propose une analyse des discours qui se réclament explicitement de l'antiféminisme. Au nom de quoi l'antiféminisme parle-t-il lorsqu'il prend la parole ? Quelles valeurs convoque-t-il ? Quels sont ses ressorts argumentatifs ?

  • Open Access French
    Authors: 
    Pierre-Marie DELPU;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    International audience; La contribution met en évidence la mémoire et la postérité du règne de Murat dans la société du royaume des Deux-Siciles de la restauration des Bourbons en 1815 à la veille de l’Unité italienne. Il est immédiatement érigé en objet de mémoire dans une très large production écrite à prétention historique, en grande partie inédite, attachée à décrire le traumatisme de la campagne manquée d’Italie de 1814-15. Ces discours négatifs interrogent sa légitimité à gouverner le royaume de Naples et dénoncent le retard avec lequel il a accordé une constitution à ses sujets. L’opposition politique aux Bourbons se construit néanmoins à partir des cadres laissés par dix ans d’occupation française (milieux militaires et administratifs ; sociétés secrètes). La figure de Murat n’est réhabilitée que plus tard et de manière échelonnée, du fait de ses victoires militaires qui auraient servi la nazione napoletana. Cette inclusion paradoxale au « système patriotique » (R. De Lorenzo) napolitain contribue à expliquer l’absence d’une réelle mobilisation dans le royaume autour des projets politiques du fils de Joachim, Lucien Murat, prétendant à la couronne de Naples dans le contexte de la « question italienne » des années 1850, seulement soutenu par une fraction très réduite des libéraux méridionaux en exil à Turin.

  • Open Access French
    Authors: 
    Dousset, Laurent;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    International audience

  • Publication . Part of book or chapter of book . 2015
    Open Access French
    Authors: 
    Crystel Pinçonnat;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    International audience; La déliquescence urbaine de Détroit fascine. Elle a récemment donné lieu a une vaste production de photographies, d'albums et de films, "mini boom culturel" qui alimente une multitude de blogs visités par les amateurs d'images de ruines. Je m'attache dans cet article à trois albums, tous trois parus en 2010, qui ont fait l'objet d'une presse importante : "Lost Detroit : Stories Behind the Motor City's Majestés Ruins" de Dan Austin avec des photographies de Sean Doerr, "The Ruins of Detroit" (publié en français sous le titre "Detroit, vestiges du rêve américain") d'Yves Marchand et Romain Meffre et "Detroit Disassembled" d'Andrew Moore, catalogue d'une exposition s'étant tenue à Akron dans l'Ohio en 2010.

  • Publication . Part of book or chapter of book . 2018
    French
    Authors: 
    Canali, Laura;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    International audience; Il est aujourd’hui manifeste que la lutte contre les changements climatiques n’est plus une préoccupation et une prérogative exclusive des entités étatiques. Au regard des résultats auxquels les actions des États ont jusqu’à présent donné lieu, notamment au niveau international, le besoin d’un droit mieux équipé pour lutter contre les changements climatiques, se fait cruellement sentir. En l’absence d’un tribunal international pouvant connaître des affaires climatiques et face à l’inexistence de mécanisme de contrôle et de sanction de la Convention Climat ou du récent Accord de Paris, les tribunaux nationaux sont le lieu où se dirigent dorénavant ces «nouveaux justiciables», personnes publiques ou privées. Les citoyens du Nord comme du Sud, se tournent vers le juge, avec l’espoir que le procès permette la réparation effective des dommages subis ainsi que l’émergence d’actions de prévention. Les procès engagés sont en passe de devenir « le lieu, le moment et le mode de solution du litige dans lequel s’exprime l’œuvre de Justice».

  • Publication . Other literature type . Part of book or chapter of book . 2021
    Open Access French
    Authors: 
    Magrin-Chagnolleau, Ivan;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    La question de l’intervention du hasard dans le processus créatif est une question essentielle, et c’est cette question est traitée dans cet article. Le terme « hasard » et un certain nombre de notions qui lui sont liées sont d'abord discutés. Puis le terme « création » et sa constellation de notions voisines sont détaillées. L’intervention du hasard dans la création artistique est alors abordée, ainsi que la question d’un art du moment présent. Une conclusion referme cette exploration de l'intervention du hasard dans le processus créatif. The question of the intervention of chance in the creative process is a key issue, and it is this issue that is addressed in this article. The term "chance" and a number of related notions are first discussed. Then the term "creation" and its constellation of related notions are detailed. The intervention of chance in artistic creation is then discussed, as well as the question of an art of the present moment. A conclusion closes this exploration of the intervention of chance in the creative process.

  • French
    Authors: 
    Magrin-Chagnolleau, Ivan;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    International audience

Send a message
How can we help?
We usually respond in a few hours.