Advanced search in
Research products
arrow_drop_down
Searching FieldsTerms
Any field
arrow_drop_down
includes
arrow_drop_down
Include:
92,994 Research products, page 1 of 9,300

  • Publications
  • Research software
  • Book
  • Mémoires en Sciences de l'Information et de la Communication
  • Hal-Diderot
  • HAL-Inserm
  • HAL Descartes

10
arrow_drop_down
Relevance
arrow_drop_down
  • French
    Authors: 
    Misset, Séverine;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    International audience

  • English
    Authors: 
    Bricault, Laurent;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    International audience; Cet atlas de constitue un nouvel instrument de travail dans le domaine des recherches isiaques, c'est-à-dire « du culte hors d'Egypte, entre la fin du IVe s. av. J.-C. et la fin du IVe s. ap. J.-C, d'une douzaine de divinités appartenant à un même cercle mythique, mythologique, cultuelet liturgique, originaires de la vallée du Nil, à savoir Anubis, Apis, Bubastis, Harpocrate, Hermanubis, Horus, Hydreios, Isis, Neilos, Nephthys, Osiris et Sarapis » (p. XI). La première carte de l'atlas, sans commentaire, permet de « visualiser la diffusion des cultes isiaques au fil des sept siècles que dura leur histoire » ; suivent 33 cartes « régionales » dont l'échelle varie en fonction du nombre de documents répertoriés ; 7 autres cartes « figurent uniquement les sanctuaires isiaques attestés, privés et publics ». Une même légende vaut pour l'ensemble de ces cartes ; chaque document est cartographie en fonction de trois types de données. D'une part, trois couleurs différentes indiquent à laquelle des trois tranches chronologiques choisies par l'auteur appartient le document (333/2, moment où Isis débarque au Pirée, à 88 av. J.-C, date du sac de Délos par les troupes de Mithridate ; 88 av. J.-C.-70 ap. J.-C, « accession au pouvoir de Vespasien sous les auspices de Sarapis » ; 70 à 391 ap. J.-C). D'autre part, différents symboles graphiques représentent le type même du document (sanctuaire, inscription, statuette, monnaie, vase, etc.). Enfin, le nom du dieu concerné par le document apparaît à travers une abréviation. La lecture des cartes est grandement facilitée par la présence d'un marque-page reprenant la légende. Chaque carte, à l'exception de la première, est accompagnée d'une brève synthèse, n'ayant « pas d'autre propos que de fournir au non-spécialiste quelques éléments d'informations », et d'une bibliographie sélective, dont on trouvera la résolution des abréviations dans la bibliographie générale en début d'ouvrage. Un index des toponymes anciens et modernes complète utilement ce volume.

  • German
    Authors: 
    Demorgon, Jacques; Dufour, Dany-Robert; Eder, Klaus; Nicklas, Hans;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    International audience

  • French
    Authors: 
    Dockès, Anne-Charlotte; Madeline, Yves;
    Publisher: HAL CCSD

    En 1983, l'opération Fourrages-Mieux a été lancée pour permettre aux éleveurs qui n'appartenaient pas aux réseaux de Développement agricole d'améliorer leurs revenus par une meilleure maîtrise des coûts de production, dont les fourrages constituent un volet essentiel. Cette opération a été le cadre d'un important travail d'élaboration méthodologique, en matière de conseil collectif aux agriculteurs. Après plusieurs années d'expérience et le suivi de près de 80 actions de terrain, on aboutit à une démarche de portée générale qui allie les outils du marketing et de le communication à ceux proposés par la recherche sur les systèmes de production et sur la gestion de projets. Cette démarche d'ingénierie de projets de développement permet de bâtir des actions de conseil, en définissant leurs objectifs, leurs destinataires, et des plans de communication dont l'efficacité peut être évaluée. Elle organise autour d'une méthode de travail, des formations et des études pour permettre aux maîtres d’œuvre régionaux d'acquérir la maîtrise de leurs projets. Le bilan de l'opération Fourrage-Mieux montre l'efficacité de cette démarche, mais souligne qu'un certain nombre de difficultés subsistent : réticence des acteurs face à de nouveaux publics d'éleveurs, mobilisation de partenariat, adéquation des références disponibles aux besoins... qui justifient une poursuite de la réflexion sur les rénovation des actions de conseil aux agriculteurs.

  • French
    Authors: 
    Coste, Anne; Picon, Antoine; Sidot, Francis;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France
  • French
    Authors: 
    Hocquet, Jean-Claude;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    International audience

  • Publication . Book . 2008
    French
    Authors: 
    Corminboeuf, G.; Heyna, Franziska; Avanzi, M.;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France
  • Authors: 
    Patrick Villieu;
    Publisher: La Découverte
    Country: France

    3ème édition révisée juin 2008 (1ère édition septembre 1997)

  • Publication . Part of book or chapter of book . Book . Conference object . 2013
    Open Access
    Authors: 
    Helbert Arenas; Benjamin Harbelot; Christophe Cruz;
    Publisher: Springer International Publishing
    Country: France

    International audience; Currently, vast amounts of geospatial information are o ffered through OGC's services. However this information has limited formal semantics. The most common method to search for a dataset consists in matching keywords to metadata elements. By adding semantics to available descriptions we could use modern inference and reasoning mechanisms currently available in the SemanticWeb. In this paper we present a novel architecture currently in development in which we use state of the art triplestores as the backend of a CSW service. In our approach, each metadata record is considered an instance of a given class in a domain ontology. Our architecture also adds a spatial dataset of features with toponym values. These additions allow us to provide advance searches based on 1) Instance to class matching, 2) Class to class subsuming relationships, 3) Spatial relationships resulting from comparing the bounding box of a metadata record with our toponym spatial dataset.

  • Authors: 
    Joffroy Thierry; Arnaud Misse; Robert Celaire; Lalaina Rakotomalala;
    Country: France

    International audience; Face à la raréfaction des ressources énergétiques fossiles et aux prévisibles augmentations structurelles à moyen terme du prix des énergies fossiles, ainsi qu’aux conséquences du réchauffement climatique qui, au Sénégal se traduiront par une augmentation de la température moyenne et davantage de journées très chaudes, l’accès au confort thermique pour tous et toutes et, notamment, la protection contre la chaleur dans l’habitat sont des questions essentielles.Sur le continent africain, le secteur du bâtiment (résidentiel et tertiaire) représente 80% des consommations énergétiques (hors bois de feu et biomasse) et des émissions de gaz à effet de serre (G.E.S). Aujourd’hui si l’Afrique entière ne contribue qu’à hauteur de 4% des émissions mondiales de G.E.S, cette contribution pourrait fortement augmenter à l’avenir. Les causes de cette augmentation sont la croissance démographique, l’urbanisation massive, l’augmentation du P.I.B. par habitant et l’exode rural qui conduisent davantage d’habitants à recourir à des énergies commerciales d’origine fossile.Il est donc essentiel de maîtriser à la fois la hausse des émissions de G.E.S. et la facture énergétique des ménages, des entreprises et du pays par une meilleure maîtrise de la consommation énergétique d’origine fossile. Selon les prévisions, au Sénégal, le prix de l’électricité dont le combustible d’origine est à 90% du fioul importé, devrait largement augmenter.Par anticipation, il est donc essentiel de concevoir des bâtiments à la fois moins consommateurs d’énergie et plus confortables. Cela est possible en appliquant des principes de bon sens, à appliquer sur les choix architecturaux et les procédés constructifs. Il s’agit avant tout de se protéger de la chaleur à l’aide de divers dispositifs de protection solaire et d’optimiser la ventilation naturelle grâce à une conception bien pensée qui limite le nombre de bâtiments nécessitant une climatisation, et en minimisant son usage dans ceux qui seront climatisés.Une source d’inspiration pour mener à bien ce travail est à puiser dans les savoirs scientifiques tirés de l’observation des architectures traditionnelles sénégalaises et ouest africaines. Mais depuis l’époque coloniale et l’époque des architectures métisses néo-soudanaises, d’autres pratiques de protection ont été utilisées qui peuvent aussi servir de référence pour la conception contemporaine de bâtiments confortables et énergétiquement efficaces.Ce guide, réalisé dans le cadre du programme PNEEB/ TYPHA (Programme National de réduction des émissions de GES à travers l’Efficacité Energétique dans le secteur du Bâtiment - Projet de Production de matériaux d’isolation thermique à base de Typha) a pour objectif de fournirdes informations sur les principes et sur les bénéfices de ce type de conception auprès d’un large public de professionnels (décideurs politiques, maîtres d’ouvrage publics et privés, maîtres d’œuvre de l’architecture et de l’ingénierie du bâtiment, entreprises,…). Il fait également la promotion de l’utilisation de matériaux locaux, notamment ceux à base de Typha et de terre, en les intégrant dans une démarche d’architecture énergétiquement efficace priorisant clairement une démarche d’architecture bioclimatique.

Send a message
How can we help?
We usually respond in a few hours.