Advanced search in
Research products
arrow_drop_down
Searching FieldsTerms
Any field
arrow_drop_down
includes
arrow_drop_down
Include:
460 Research products, page 1 of 46

  • Publications
  • Research data
  • Book
  • IFREMER-SISMER Portail de données marines

10
arrow_drop_down
Date (most recent)
arrow_drop_down
  • Open Access English
    Authors: 
    Cuyvers, Daan; Vaz, Sandrine;
    Country: France

    The Mediterranean continental shelf’s benthic habitats have been subjected to high-intensity bottom trawling for decades. This has resulted in benthic biodiversity erosion and degraded seabed conditions. The ICES Working Group on Fisheries Benthic Impact and Trade-offs (WGFBIT) has developed an assessment framework, based on the life history trait longevity, to evaluate the benthic impact from fisheries at regional scale. In this study, the framework is applied to the French Mediterranean. First, we collated Mediterranean longevity databases and developed a common database based on fuzzy coding of longevity classes to be applied to the French data (by-catch benthic invertebrates data resulting from scientific bottom trawl monitoring surveys). This database was then used to associate existing benthic biomass data with longevity classes. Then, a multinomial GLMM was fitted, linking biomass per longevity class to environmental predictors. Next, we used this model to predict the average benthic community longevity value under reference conditions as a proxy of benthic sensitivity. We predicted more sensitive habitats in upper/lower bathyal sediment, and less sensitive habitats in the more shallow, muddy sediments. Last, the predicted longevity curve parameters were used to estimate local carrying capacity and benthic vulnerability (expressed as Relative Benthic State) based on known fixed depletion rates, the observed biomass and abrasion rate. In agreement with previous studies, our Relative Benthic State estimate suggested highly impacted area’s close to the coast in the Gulf of Lion, and lowest impacted habitats around Corsica. Many uncertainties remain and this first preliminary application will need to be further developed and validated in the future.

  • Open Access French
    Authors: 
    Neaud-Masson, Nadine; Lemoine, Maud; Daniel, Anne;
    Country: France

    L’Ifremer est chargé d’apporter à l’État et aux autres personnes morales de droit public son concours pour l’exercice de leurs responsabilités notamment pour le contrôle de la qualité des produits de la mer et du milieu marin (Décret du 5 juin 1984 modifié). La mise en oeuvre par l’Ifremer d’une surveillance du phytoplancton et des phycotoxines depuis 1984 répond à cette mission, et le concours apporté à l’Administration Centrale se concrétise particulièrement en un soutien : - au Ministère de la Transition Ecologique et de la Cohésion des Territoires ( MTECT), à l’Office français de la biodiversité (OFB), et aux Agences de l’Eau des façades littorales (AEAP, AESN, AELB, AEAG, AERMC1) pour la réponse aux Directives européennes DCE et DCSMM sur les parties relatives à la surveillance de l’élément phytoplancton et des paramètres hydrologiques dans le milieu littoral ; - à la Direction Générale de l’Alimentation (DGAL) du Ministère de l’Agriculture et de le Souveraineté Alimentaire (MASA), pour l’application de la réglementation relative au suivi de la salubrité des zones de production de coquillages, incluant la surveillance du phytoplancton toxique qui contribue à la mise en oeuvre de la surveillance des phycotoxines. En 2016, le réseau de surveillance du phytoplancton et des phycotoxines (REPHY) a été divisé en deux réseaux distincts pour séparer les deux composantes environnementale et sanitaire : - le REPHY, pour la composante environnementale, a pour intitulé : « Réseau d’Observation et de Surveillance du Phytoplancton et de l’Hydrologie dans les eaux littorales » - le REPHYTOX, pour la composante sanitaire, a pour intitulé : « Réseau de surveillance des phycotoxines dans les organismes marins ». Bien que distincts, les deux réseaux restent étroitement associés, puisque la surveillance du phytoplancton toxique, toujours assurée par le REPHY, est utilisée pour le déclenchement d’analyses de toxines et pour une meilleure compréhension des épisodes de contamination des organismes marins. Le présent document est dédié au REPHY, toutes les procédures relatives à la surveillance des phycotoxines étant décrites dans un autre document (Prescriptions REPHYTOX, version en vigueur2). La surveillance du phytoplancton et des paramètres hydrologiques dans les masses d’eaux désignées pour le contrôle de surveillance et le contrôle opérationnel dans le cadre de la DCE, fait l’objet de conventions avec les cinq Agences de l’Eau concernées par le littoral. La surveillance des espèces phytoplanctoniques toxinogènes ou suspectes est incluse dans la subvention annuelle (programme 206 - sécurité et qualité sanitaires de l’alimentation-, sous-action n°37) attribuée dans le cadre d’une convention avec la DGAL. Les sigles utilisés dans le document sont listés et explicités dans l'ANNEXE 1 Les modalités de la surveillance assurée par le REPHY sont détaillées dans ce document de prescriptions qui rassemble les contraintes et obligations nationales en termes de programmation. Celles-ci incluent les aspects institutionnels, par exemple les obligations relevant de la DCE, mais aussi les recommandations scientifiques ayant émergé ces dernières années, suite aux travaux réalisés et publiés sur les données historiques de surveillance, et aux groupes de réflexion qui ont contribué à l’optimisation du REPHY. Cette optimisation qui s’est déroulée entre mi 2013 et mi 2016, a abouti à déterminer trois composantes : - le REPHY Observation, qui a pour objectif de répondre à des questions de recherche, et dont une partie a obtenu une labellisation dans un cadre national (SNO PHYTOBS3) - le REPHY Surveillance, qui complète le réseau d’Observation pour répondre aux directives européennes (DCE et DCSMM) pour le phytoplancton et l’hydrologie. - le REPHY Sanitaire, qui complète les deux autres pour le déclenchement de prélèvements de coquillages effectués dans le cadre du REPHYTOX Le présent document annule et remplace les prescriptions du Cahier de Procédures REPHY précédent (V1 de janvier 2017). Il implique tous les chefs des Laboratoires Environnement et Ressources (LER), et leurs équipes ainsi que leurs partenaires intervenant dans le cadre du REPHY en métropole. Le document de prescriptions nationales REPHY ne s'applique pas formellement aux départements d’Outre-Mer (DOM) comprenant des points REPHY8, car ceux-ci ont leur propre programmation. Version 2 de janvier 2023 : Mise à jour du modèle documentaire. Remaniement du sommaire et des annexes Mise à jour des listes des structures et intervenants Mise à jour des documents de référence Ajout de précisions sur la mise en oeuvre Ajout de précisions au point "Soutien et expertise" Ajout des instructions pour les évènements exceptionnels ou atypiques Ajout de précisions sur les seuils d'alerte phytoplancton toxique Ajout du lien avec le réseau EMERGTOX

  • Open Access
    Authors: 
    Le Fur, Ines; Grizon, James; Seugnet, Jean-Luc; Geairon, Philippe; Piquet, Jean-Come; Rocq, Sophie;
    Publisher: Ifremer
    Country: France

    En Charente-Maritime, la pêche à pied de coquillages fouisseurs est actuellement limitée à neuf secteurs classés (dont deux gisements à éclipses actuellement fermés). Deux secteurs de récoltes de palourdes montrent une dégradation progressive de leur qualité sanitaire. L’ouverture de nouveaux secteurs semble une opportunité intéressante pour maintenir une activité diversifiée dans le département permettant aux 34 pêcheurs à pied de se répartir sur les différents gisements du littoral et de garantir une stabilité économique de leur entreprise. Le Comité Départemental des Pêches Maritimes et des Elevages Marins de Charente Maritime (CDPMEM 17) a donc demandé l’ouverture de nouveaux gisements de pêche à pied pour l’exploitation des coquillages du groupe 2 (pêche axée essentiellement sur la palourde japonaise). Pour permettre cette ouverture, une étude sanitaire doit être réalisée au préalable. Une étude de dossier et une inspection du littoral ont été réalisées afin de recenser les principales sources de contamination microbiologique et d’évaluer leurs impacts sur la zone étudiée. Basée sur les paramètres, microbiologique (Escherichia coli) et chimiques (plomb, mercure, cadmium), l’étude sanitaire a pour objectifs : d’estimer la qualité microbiologique et chimique de la zone étudiée conformément aux exigences du Règlement (UE) 2019/627. Les concentrations en cadmium, mercure, plomb et polluants organiques réglementés dans les coquillages sont inférieures aux critères chimiques réglementaires et sont compatibles avec un classement A, B ou C. Trois points de suivis ont été positionnés dans les secteurs jugés sensibles aux sources de contamination microbiologique et ont été échantillonnés du 05 octobre 2020 au 22 septembre 2021. Le suivi microbiologique réalisé indique une qualité estimée B pour les points « Citadelle du Château » et « Chenal d’Ors » et une qualité estimée C pour le point « Oulme » selon les seuils microbiologiques définis par le règlement d’exécution (UE) 2019/627. La qualité estimée de la zone d’étude est celle du point présentant la qualité la plus dégradée. Par conséquent, les résultats des analyses de la concentration en E. coli dans les coquillages permettent d’évaluer en C la qualité sanitaire de la zone pour les coquillages fouisseurs, selon les seuils microbiologiques définis par le règlement d’exécution (UE) 2019/627. Les trois points sont exposés à des sources de contaminations microbiologiques différentes. La qualité C estimée au point « Oulme » est probablement liée aux apports du Chenal d’Oulme. Les très fortes concentrations en E. coli mesurées au point de suivi ARS « chenal du port » suggèrent une contamination microbiologique en provenance des exutoires de marais localisés entre le point de suivi « Oulme » et le chenal du château. Au vu de ces résultats, l’Ifremer propose trois découpages possibles : - soit une seule zone de production « Château sud » estimée C pour les coquillages du groupe 2 avec pour point de suivi le point 080-P-072 « Oulme » dont la qualité microbiologique est la plus dégradée ; - soit trois zones de production avec au nord la zone du « Château » estimée B avec pour point de suivi le point 080-P-091 « Citadelle du Château » ; la zone d’Oulme estimée C avec pour point de suivi le point 080-P-072 « Oulme » et au sud la zone d’Ors estimée B ayant pour point de suivi le point 082-P-041 « Chenal d’Ors ». - soit deux zones de production avec au nord la zone du « Château-Oulme » estimée C avec pour point de suivi le point 080-P-072 « Oulme » et au sud la zone d’Ors estimée B ayant pour point de suivi le point 082-P-041 « Chenal d’Ors ». Pour les trois découpages proposés, le point de suivi ARS « Chenal du port » pourra également être suivi en plus du point 080-P-072 « Oulme » pour les zones estimées C. A l’issue d’une période de suivi concomitant de ces deux points permettant de disposer de 24 résultats sur chaque lieu, le point de suivi dont la qualité microbiologique est la plus dégradée sera conservé pour le suivi et l’évaluation de la qualité de cette zone dans le cadre de la surveillance du REMI.

  • Publication . Other literature type . Book . 2022
    Open Access French
    Authors: 
    Heutte, Kilian; Daures, Fabienne; Lucas, Sterenn; Alban, Frederique; Le Floc H, Pascal;
    Country: France

    En France, la consommation de Produits de la Pêche et de l'Aquaculture (PPA) par la Restauration Hors Domicile (RHD) est actuellement très peu explorée dans la littérature, en raison d'un manque de données disponibles. La pandémie a lourdement affecté le secteur de la RHD par des fermetures prolongées. Il semble que le prix joue un rôle déterminant dans la consommation de PPA en RHD. Seulement un tiers des consommateurs sont attentifs aux méthodes de production, labels, durabilité et origine des PPA qu'ils consomment en restauration commerciale. Cependant, une proportion similaire déplore un manque d'information de la part des restaurants. In France, Out-Of-Home Catering (OOHC) consumption of Fishery and Aquaculture Products (FAP) is actually very little explored in the literature, due to a lack of available data. The pandemic has heavily affected the OOHC sector through extended closures. It seems the price plays a determining role in OOHC consumption of FAP. Production methods, labels, sustainability, and origin of FAP consumed in commercial catering are of interest to only a third of consumers. However, a similar proportion deplores a lack of information by commercial catering.

  • Open Access French
    Authors: 
    Elleboode, Romain; Le Roy, Emilie; Prigent, Glenn; Cornou, Anne Sophie; Badts, Vincent; Gauduchon, Thibault;
    Country: France

    Ce document présente pas à pas, les principales fonctionnalités de validation et exploration des données paramétres biologiques dans l’application Web Valparaiso.

  • Open Access French
    Authors: 
    Le Fur, Ines; Piquet, Jean-Come; Grizon, James; Geairon, Philippe; Rocq, Sophie;
    Country: France

    En Charente-Maritime, la pêche de coquillages fouisseurs est actuellement limitée à neuf secteurs classés (dont deux gisements à éclipses actuellement fermés). Deux secteurs de récoltes de palourdes montrent une dégradation progressive de leur qualité sanitaire. L’ouverture de nouveaux secteurs semble une opportunité intéressante pour maintenir une activité diversifiée dans le département permettant aux 34 pêcheurs à pied de se répartir sur les différents gisements du littoral et de garantir une stabilité économique de leur entreprise. Le Comité Départemental des Pêches Maritimes et des Elevages Marins de Charente Maritime (CDPMEM 17) a donc demandé l’ouverture de nouveaux gisements de pêche à pied pour l’exploitation des coquillages du groupe 2 (pêche axée essentiellement sur la palourde japonaise). Pour permettre cette ouverture, une étude sanitaire doit être réalisée au préalable. Une étude de dossier et une inspection du littoral ont été réalisées afin de recenser les principales sources de contamination microbiologique et d’évaluer leurs impacts sur la zone étudiée. Basée sur les paramètres, microbiologique (Escherichia coli) et chimiques (plomb, mercure, cadmium), l’étude sanitaire a pour objectifs : d’estimer la qualité microbiologique et chimique de la zone étudiée conformément aux exigences du Règlement (UE) 2019/627. L’étude des informations disponibles a permis l’identification de potentielles sources de contamination, la proposition d’une sectorisation et d’une stratégie d’échantillonnage. Un point de suivi a été positionné dans le secteur jugé sensible aux sources de contamination et a été échantillonné du 14 octobre 2020 au 19 octobre 2021. Les concentrations en cadmium, mercure, plomb et polluants organiques réglementés sont inférieures aux critères chimiques réglementaires et sont compatibles avec un classement A, B ou C.Le suivi microbiologique réalisé indique une qualité estimée B pour le point « Sable de l’Are » selon les seuils microbiologiques définis par le règlement d’exécution (UE) 2019/627. Par conséquent, les résultats des analyses de la concentration en E. coli dans les coquillages permettent d’évaluer en B la qualité sanitaire de la zone pour les coquillages fouisseurs.  

  • Publication . Book . Other literature type . 2022
    Open Access
    Authors: 
    Carval, Thierry; Coatanoan, Christine;
    Publisher: Ifremer
    Country: France
    Project: EC | EURO ARGO (211597)

    This report covers the activity of Coriolis DAC (Data Assembly Centre) for the one-year period from September 1st 2021 to October 30th 2022.

  • Publication . Book . Other literature type . 2022
    Open Access
    Authors: 
    Drifter Data Management Team,;
    Publisher: Ifremer
    Country: France

    This document is the Drifter quality control manual. It is derived from Argo floats quality control on trajectories (http://dx.doi.org/10.13155/33951). Changes from the previous version of the manual are highlighted in yellow. The Drifter data system has three levels of quality control. - The first level is the real-time system that performs a set of agreed automatic checks on all drifter measurements. Real-time data with assigned quality flags are available to users within the 24-48 hrs timeframe. - The second level of quality control is the delayed-mode system. - The third level of quality control is regional scientific analyses of all drifter data with other available data. The procedures for regional analyses are still to be determined. This document contains the description of the Drifter real-time and delayed-mode procedures.

  • Publication . Other literature type . Book . 2022
    Open Access
    Authors: 
    Vergely, Jean-Luc; Boutin, Jacqueline; Kolodziejczyk, Nicolas;
    Publisher: ACRI-ST
    Country: France

    The purpose of this Algorithm Theoretical Basis Document is to describe the procedure that is used in the SMOS CATDS Production Data Center (CPDC) to generate operational sea surface salinity (SSS) maps (also called L3OS/L4OS product, Level 3/4 Ocean Salinity product). Moreover, this document gives an overview of the different steps of the global processing, from Level 1b to Level 3 and Level 4 products knowing that only L3OS/L4OS products are provided to users by the CATDS (intermediate products are not officially distributed).

  • Publication . Other literature type . Book . 2022
    Open Access
    Authors: 
    Zunino Rodriguez, Patricia; Rannou, Jean Philippe;
    Publisher: Ifremer
    Country: France

    This document is the C-RAID project activity report in automn 2022.

Advanced search in
Research products
arrow_drop_down
Searching FieldsTerms
Any field
arrow_drop_down
includes
arrow_drop_down
Include:
460 Research products, page 1 of 46
  • Open Access English
    Authors: 
    Cuyvers, Daan; Vaz, Sandrine;
    Country: France

    The Mediterranean continental shelf’s benthic habitats have been subjected to high-intensity bottom trawling for decades. This has resulted in benthic biodiversity erosion and degraded seabed conditions. The ICES Working Group on Fisheries Benthic Impact and Trade-offs (WGFBIT) has developed an assessment framework, based on the life history trait longevity, to evaluate the benthic impact from fisheries at regional scale. In this study, the framework is applied to the French Mediterranean. First, we collated Mediterranean longevity databases and developed a common database based on fuzzy coding of longevity classes to be applied to the French data (by-catch benthic invertebrates data resulting from scientific bottom trawl monitoring surveys). This database was then used to associate existing benthic biomass data with longevity classes. Then, a multinomial GLMM was fitted, linking biomass per longevity class to environmental predictors. Next, we used this model to predict the average benthic community longevity value under reference conditions as a proxy of benthic sensitivity. We predicted more sensitive habitats in upper/lower bathyal sediment, and less sensitive habitats in the more shallow, muddy sediments. Last, the predicted longevity curve parameters were used to estimate local carrying capacity and benthic vulnerability (expressed as Relative Benthic State) based on known fixed depletion rates, the observed biomass and abrasion rate. In agreement with previous studies, our Relative Benthic State estimate suggested highly impacted area’s close to the coast in the Gulf of Lion, and lowest impacted habitats around Corsica. Many uncertainties remain and this first preliminary application will need to be further developed and validated in the future.

  • Open Access French
    Authors: 
    Neaud-Masson, Nadine; Lemoine, Maud; Daniel, Anne;
    Country: France

    L’Ifremer est chargé d’apporter à l’État et aux autres personnes morales de droit public son concours pour l’exercice de leurs responsabilités notamment pour le contrôle de la qualité des produits de la mer et du milieu marin (Décret du 5 juin 1984 modifié). La mise en oeuvre par l’Ifremer d’une surveillance du phytoplancton et des phycotoxines depuis 1984 répond à cette mission, et le concours apporté à l’Administration Centrale se concrétise particulièrement en un soutien : - au Ministère de la Transition Ecologique et de la Cohésion des Territoires ( MTECT), à l’Office français de la biodiversité (OFB), et aux Agences de l’Eau des façades littorales (AEAP, AESN, AELB, AEAG, AERMC1) pour la réponse aux Directives européennes DCE et DCSMM sur les parties relatives à la surveillance de l’élément phytoplancton et des paramètres hydrologiques dans le milieu littoral ; - à la Direction Générale de l’Alimentation (DGAL) du Ministère de l’Agriculture et de le Souveraineté Alimentaire (MASA), pour l’application de la réglementation relative au suivi de la salubrité des zones de production de coquillages, incluant la surveillance du phytoplancton toxique qui contribue à la mise en oeuvre de la surveillance des phycotoxines. En 2016, le réseau de surveillance du phytoplancton et des phycotoxines (REPHY) a été divisé en deux réseaux distincts pour séparer les deux composantes environnementale et sanitaire : - le REPHY, pour la composante environnementale, a pour intitulé : « Réseau d’Observation et de Surveillance du Phytoplancton et de l’Hydrologie dans les eaux littorales » - le REPHYTOX, pour la composante sanitaire, a pour intitulé : « Réseau de surveillance des phycotoxines dans les organismes marins ». Bien que distincts, les deux réseaux restent étroitement associés, puisque la surveillance du phytoplancton toxique, toujours assurée par le REPHY, est utilisée pour le déclenchement d’analyses de toxines et pour une meilleure compréhension des épisodes de contamination des organismes marins. Le présent document est dédié au REPHY, toutes les procédures relatives à la surveillance des phycotoxines étant décrites dans un autre document (Prescriptions REPHYTOX, version en vigueur2). La surveillance du phytoplancton et des paramètres hydrologiques dans les masses d’eaux désignées pour le contrôle de surveillance et le contrôle opérationnel dans le cadre de la DCE, fait l’objet de conventions avec les cinq Agences de l’Eau concernées par le littoral. La surveillance des espèces phytoplanctoniques toxinogènes ou suspectes est incluse dans la subvention annuelle (programme 206 - sécurité et qualité sanitaires de l’alimentation-, sous-action n°37) attribuée dans le cadre d’une convention avec la DGAL. Les sigles utilisés dans le document sont listés et explicités dans l'ANNEXE 1 Les modalités de la surveillance assurée par le REPHY sont détaillées dans ce document de prescriptions qui rassemble les contraintes et obligations nationales en termes de programmation. Celles-ci incluent les aspects institutionnels, par exemple les obligations relevant de la DCE, mais aussi les recommandations scientifiques ayant émergé ces dernières années, suite aux travaux réalisés et publiés sur les données historiques de surveillance, et aux groupes de réflexion qui ont contribué à l’optimisation du REPHY. Cette optimisation qui s’est déroulée entre mi 2013 et mi 2016, a abouti à déterminer trois composantes : - le REPHY Observation, qui a pour objectif de répondre à des questions de recherche, et dont une partie a obtenu une labellisation dans un cadre national (SNO PHYTOBS3) - le REPHY Surveillance, qui complète le réseau d’Observation pour répondre aux directives européennes (DCE et DCSMM) pour le phytoplancton et l’hydrologie. - le REPHY Sanitaire, qui complète les deux autres pour le déclenchement de prélèvements de coquillages effectués dans le cadre du REPHYTOX Le présent document annule et remplace les prescriptions du Cahier de Procédures REPHY précédent (V1 de janvier 2017). Il implique tous les chefs des Laboratoires Environnement et Ressources (LER), et leurs équipes ainsi que leurs partenaires intervenant dans le cadre du REPHY en métropole. Le document de prescriptions nationales REPHY ne s'applique pas formellement aux départements d’Outre-Mer (DOM) comprenant des points REPHY8, car ceux-ci ont leur propre programmation. Version 2 de janvier 2023 : Mise à jour du modèle documentaire. Remaniement du sommaire et des annexes Mise à jour des listes des structures et intervenants Mise à jour des documents de référence Ajout de précisions sur la mise en oeuvre Ajout de précisions au point "Soutien et expertise" Ajout des instructions pour les évènements exceptionnels ou atypiques Ajout de précisions sur les seuils d'alerte phytoplancton toxique Ajout du lien avec le réseau EMERGTOX

  • Open Access
    Authors: 
    Le Fur, Ines; Grizon, James; Seugnet, Jean-Luc; Geairon, Philippe; Piquet, Jean-Come; Rocq, Sophie;
    Publisher: Ifremer
    Country: France

    En Charente-Maritime, la pêche à pied de coquillages fouisseurs est actuellement limitée à neuf secteurs classés (dont deux gisements à éclipses actuellement fermés). Deux secteurs de récoltes de palourdes montrent une dégradation progressive de leur qualité sanitaire. L’ouverture de nouveaux secteurs semble une opportunité intéressante pour maintenir une activité diversifiée dans le département permettant aux 34 pêcheurs à pied de se répartir sur les différents gisements du littoral et de garantir une stabilité économique de leur entreprise. Le Comité Départemental des Pêches Maritimes et des Elevages Marins de Charente Maritime (CDPMEM 17) a donc demandé l’ouverture de nouveaux gisements de pêche à pied pour l’exploitation des coquillages du groupe 2 (pêche axée essentiellement sur la palourde japonaise). Pour permettre cette ouverture, une étude sanitaire doit être réalisée au préalable. Une étude de dossier et une inspection du littoral ont été réalisées afin de recenser les principales sources de contamination microbiologique et d’évaluer leurs impacts sur la zone étudiée. Basée sur les paramètres, microbiologique (Escherichia coli) et chimiques (plomb, mercure, cadmium), l’étude sanitaire a pour objectifs : d’estimer la qualité microbiologique et chimique de la zone étudiée conformément aux exigences du Règlement (UE) 2019/627. Les concentrations en cadmium, mercure, plomb et polluants organiques réglementés dans les coquillages sont inférieures aux critères chimiques réglementaires et sont compatibles avec un classement A, B ou C. Trois points de suivis ont été positionnés dans les secteurs jugés sensibles aux sources de contamination microbiologique et ont été échantillonnés du 05 octobre 2020 au 22 septembre 2021. Le suivi microbiologique réalisé indique une qualité estimée B pour les points « Citadelle du Château » et « Chenal d’Ors » et une qualité estimée C pour le point « Oulme » selon les seuils microbiologiques définis par le règlement d’exécution (UE) 2019/627. La qualité estimée de la zone d’étude est celle du point présentant la qualité la plus dégradée. Par conséquent, les résultats des analyses de la concentration en E. coli dans les coquillages permettent d’évaluer en C la qualité sanitaire de la zone pour les coquillages fouisseurs, selon les seuils microbiologiques définis par le règlement d’exécution (UE) 2019/627. Les trois points sont exposés à des sources de contaminations microbiologiques différentes. La qualité C estimée au point « Oulme » est probablement liée aux apports du Chenal d’Oulme. Les très fortes concentrations en E. coli mesurées au point de suivi ARS « chenal du port » suggèrent une contamination microbiologique en provenance des exutoires de marais localisés entre le point de suivi « Oulme » et le chenal du château. Au vu de ces résultats, l’Ifremer propose trois découpages possibles : - soit une seule zone de production « Château sud » estimée C pour les coquillages du groupe 2 avec pour point de suivi le point 080-P-072 « Oulme » dont la qualité microbiologique est la plus dégradée ; - soit trois zones de production avec au nord la zone du « Château » estimée B avec pour point de suivi le point 080-P-091 « Citadelle du Château » ; la zone d’Oulme estimée C avec pour point de suivi le point 080-P-072 « Oulme » et au sud la zone d’Ors estimée B ayant pour point de suivi le point 082-P-041 « Chenal d’Ors ». - soit deux zones de production avec au nord la zone du « Château-Oulme » estimée C avec pour point de suivi le point 080-P-072 « Oulme » et au sud la zone d’Ors estimée B ayant pour point de suivi le point 082-P-041 « Chenal d’Ors ». Pour les trois découpages proposés, le point de suivi ARS « Chenal du port » pourra également être suivi en plus du point 080-P-072 « Oulme » pour les zones estimées C. A l’issue d’une période de suivi concomitant de ces deux points permettant de disposer de 24 résultats sur chaque lieu, le point de suivi dont la qualité microbiologique est la plus dégradée sera conservé pour le suivi et l’évaluation de la qualité de cette zone dans le cadre de la surveillance du REMI.

  • Publication . Other literature type . Book . 2022
    Open Access French
    Authors: 
    Heutte, Kilian; Daures, Fabienne; Lucas, Sterenn; Alban, Frederique; Le Floc H, Pascal;
    Country: France

    En France, la consommation de Produits de la Pêche et de l'Aquaculture (PPA) par la Restauration Hors Domicile (RHD) est actuellement très peu explorée dans la littérature, en raison d'un manque de données disponibles. La pandémie a lourdement affecté le secteur de la RHD par des fermetures prolongées. Il semble que le prix joue un rôle déterminant dans la consommation de PPA en RHD. Seulement un tiers des consommateurs sont attentifs aux méthodes de production, labels, durabilité et origine des PPA qu'ils consomment en restauration commerciale. Cependant, une proportion similaire déplore un manque d'information de la part des restaurants. In France, Out-Of-Home Catering (OOHC) consumption of Fishery and Aquaculture Products (FAP) is actually very little explored in the literature, due to a lack of available data. The pandemic has heavily affected the OOHC sector through extended closures. It seems the price plays a determining role in OOHC consumption of FAP. Production methods, labels, sustainability, and origin of FAP consumed in commercial catering are of interest to only a third of consumers. However, a similar proportion deplores a lack of information by commercial catering.

  • Open Access French
    Authors: 
    Elleboode, Romain; Le Roy, Emilie; Prigent, Glenn; Cornou, Anne Sophie; Badts, Vincent; Gauduchon, Thibault;
    Country: France

    Ce document présente pas à pas, les principales fonctionnalités de validation et exploration des données paramétres biologiques dans l’application Web Valparaiso.

  • Open Access French
    Authors: 
    Le Fur, Ines; Piquet, Jean-Come; Grizon, James; Geairon, Philippe; Rocq, Sophie;
    Country: France

    En Charente-Maritime, la pêche de coquillages fouisseurs est actuellement limitée à neuf secteurs classés (dont deux gisements à éclipses actuellement fermés). Deux secteurs de récoltes de palourdes montrent une dégradation progressive de leur qualité sanitaire. L’ouverture de nouveaux secteurs semble une opportunité intéressante pour maintenir une activité diversifiée dans le département permettant aux 34 pêcheurs à pied de se répartir sur les différents gisements du littoral et de garantir une stabilité économique de leur entreprise. Le Comité Départemental des Pêches Maritimes et des Elevages Marins de Charente Maritime (CDPMEM 17) a donc demandé l’ouverture de nouveaux gisements de pêche à pied pour l’exploitation des coquillages du groupe 2 (pêche axée essentiellement sur la palourde japonaise). Pour permettre cette ouverture, une étude sanitaire doit être réalisée au préalable. Une étude de dossier et une inspection du littoral ont été réalisées afin de recenser les principales sources de contamination microbiologique et d’évaluer leurs impacts sur la zone étudiée. Basée sur les paramètres, microbiologique (Escherichia coli) et chimiques (plomb, mercure, cadmium), l’étude sanitaire a pour objectifs : d’estimer la qualité microbiologique et chimique de la zone étudiée conformément aux exigences du Règlement (UE) 2019/627. L’étude des informations disponibles a permis l’identification de potentielles sources de contamination, la proposition d’une sectorisation et d’une stratégie d’échantillonnage. Un point de suivi a été positionné dans le secteur jugé sensible aux sources de contamination et a été échantillonné du 14 octobre 2020 au 19 octobre 2021. Les concentrations en cadmium, mercure, plomb et polluants organiques réglementés sont inférieures aux critères chimiques réglementaires et sont compatibles avec un classement A, B ou C.Le suivi microbiologique réalisé indique une qualité estimée B pour le point « Sable de l’Are » selon les seuils microbiologiques définis par le règlement d’exécution (UE) 2019/627. Par conséquent, les résultats des analyses de la concentration en E. coli dans les coquillages permettent d’évaluer en B la qualité sanitaire de la zone pour les coquillages fouisseurs.  

  • Publication . Book . Other literature type . 2022
    Open Access
    Authors: 
    Carval, Thierry; Coatanoan, Christine;
    Publisher: Ifremer
    Country: France
    Project: EC | EURO ARGO (211597)

    This report covers the activity of Coriolis DAC (Data Assembly Centre) for the one-year period from September 1st 2021 to October 30th 2022.

  • Publication . Book . Other literature type . 2022
    Open Access
    Authors: 
    Drifter Data Management Team,;
    Publisher: Ifremer
    Country: France

    This document is the Drifter quality control manual. It is derived from Argo floats quality control on trajectories (http://dx.doi.org/10.13155/33951). Changes from the previous version of the manual are highlighted in yellow. The Drifter data system has three levels of quality control. - The first level is the real-time system that performs a set of agreed automatic checks on all drifter measurements. Real-time data with assigned quality flags are available to users within the 24-48 hrs timeframe. - The second level of quality control is the delayed-mode system. - The third level of quality control is regional scientific analyses of all drifter data with other available data. The procedures for regional analyses are still to be determined. This document contains the description of the Drifter real-time and delayed-mode procedures.

  • Publication . Other literature type . Book . 2022
    Open Access
    Authors: 
    Vergely, Jean-Luc; Boutin, Jacqueline; Kolodziejczyk, Nicolas;
    Publisher: ACRI-ST
    Country: France

    The purpose of this Algorithm Theoretical Basis Document is to describe the procedure that is used in the SMOS CATDS Production Data Center (CPDC) to generate operational sea surface salinity (SSS) maps (also called L3OS/L4OS product, Level 3/4 Ocean Salinity product). Moreover, this document gives an overview of the different steps of the global processing, from Level 1b to Level 3 and Level 4 products knowing that only L3OS/L4OS products are provided to users by the CATDS (intermediate products are not officially distributed).

  • Publication . Other literature type . Book . 2022
    Open Access
    Authors: 
    Zunino Rodriguez, Patricia; Rannou, Jean Philippe;
    Publisher: Ifremer
    Country: France

    This document is the C-RAID project activity report in automn 2022.

Send a message
How can we help?
We usually respond in a few hours.