Advanced search in
Research products
arrow_drop_down
Searching FieldsTerms
Any field
arrow_drop_down
includes
arrow_drop_down
Include:
2,308 Research products, page 1 of 231

  • Other research products
  • Open Access
  • French
  • Mémoires en Sciences de l'Information et de la Communication

10
arrow_drop_down
Date (most recent)
arrow_drop_down
  • Open Access French
    Authors: 
    Goujon, Anne; Kesztenbaum, Lionel; Masquelier, Bruno; Pison, Gilles; Rossier, Clémentine; Toulemon, Laurent; Trachman, Mathieu;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    Avis du comité de rédaction sur la critique par un chercheur de l’article paru dans le numéro 565 de Population et Sociétés. Dans un document intitulé « Prénoms des descendants d’immigrés en France : Essai de reproduction d’un article scientifique » déposé sur l’archive ouverte HAL en août 2021, Jean-François Mignot conteste certains des résultats de l’article « Quels prénoms les immigrés donnent-ils à leurs enfants en France ? » de Baptiste Coulmont et Patrick Simon paru dans le numéro 565 de Population et Sociétés (en avril 2019) et demande que cet article soit « rétracté ». Un examen du document de Jean-François Mignot fait apparaitre de grandes faiblesses scientifiques. Tout d’abord, sur la question de l’éventuelle présence dans l’enquête Trajectoires et origines (enquête TeO) d’enfants de rapatriés parmi les enfants d’immigrés (c’est-à-dire la 2e génération), il effectue un glissement de l’étonnement au doute, puis à la présomption d’erreur, puis à la correction de ces erreurs avec une méthode non justifiée, pour arriver à une certitude et à une redéfinition des enfants d’immigrés qui exclut ceux qui sont les plus proches de la population majoritaire, le tout sans démonstration convaincante. Il produit ensuite des résultats alternatifs sur ce nouveau champ, qu’il nomme à tort « reproduction au plus près ». En construisant un échantillon alternatif d’où sont exclus les immigrés du Maghreb les plus éloignés de la culture « arabo-musulmane », et leurs enfants nés en France, le texte augmente mécaniquement la part de ceux qui ont des prénoms « spécifiques » à cette culture. Ensuite, sur la question de la construction de l’identité des petits-enfants d’immigrés, le document fait des choix méthodologiques différents de ceux de l’article de Baptiste Coulmont et Patrick Simon, en attribuant une identité unique à chaque petit-enfant, privilégiant celle de la lignée paternelle dans les cas d’appartenance multiple (par exemple, deux grands-parents immigrés espagnols et deux grands-parents immigrés magrébins). Dans l’article de Population et Sociétés, un petit-enfant peut être à la fois d’origine espagnole et magrébine, il appartient alors aux deux « groupes d’origine » et son prénom est comptabilisé dans les deux groupes. Là encore, le choix de l’auteur du document critique le conduit à étudier un échantillon différent, duquel ont été exclus les enfants de couples mixtes, les plus proches de la culture « majoritaire », ce qui renforce mécaniquement la part de ceux ayant reçu des prénoms « spécifiques ». Au final, les écarts de résultats entre l’article publié et le document le critiquant, loin d’être le résultat d’erreurs ou de manquements dans le premier, sans même parler de fraudes ou d’omissions délibérées, tiennent, dans leur grande majorité, à une double sélection de l’échantillon opérée par le second : la première, illégitime à nos yeux au regard du protocole de l’enquête, exclut des enfants de migrants culturellement différents et présentés, à tort, comme des enfants de rapatriés, alors que le protocole d’enquête a été particulièrement vigilant sur ce point ; la seconde tient au choix d’affecter une et une seule identité (dite « dominante ») à chaque petit-enfant. Ce document pose quelques questions intéressantes et soulève des points complémentaires à l’étude publiée dans Population et Sociétés, qui mériteraient d’être discutés et développés plus largement. Le ton véhément et les accusations et insinuations multiples en affaiblissent malheureusement l’intérêt.

  • Open Access French
    Authors: 
    Epstein, Renaud; Frinault, Thomas; Pinson, Gilles;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    Parmi les nombreuses explications que l’on peut avancer pour l’abstention massive lors des dernières élections régionales et départementales, il y en a une qui a été trop négligée : l’échec de la décentralisation. Ou plutôt, la trahison de l’idée décentralisatrice durant les quinze dernières années, au cours desquelles les gouvernements successifs ont entrepris de dévitaliser l’autonomie locale – malgré les discours contraires – au nom de velléités d’économie budgétaire, qui sont d’ailleurs loin d’être au rendez-vous.

  • Other research product . Other ORP type . 2021
    Open Access French
    Authors: 
    BÉAL, Vincent; MAISETTI, Nicolas; PINSON, Gilles; ROUSSEAU, Max;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    Article en ligne; En France, les élections municipales de 2020 ont vu la multiplication sans précédent de « listes citoyennes » composées de néophytes non affiliés aux organisations partisanes. Moins de deux ans après l'irruption des Gilets jaunes, ce phénomène doit être compris comme le résultat d'une crise multiforme de la démocratie locale. Le municipalisme français peut offrir une sortie de crise, mais il se heurte à de nombreuses contraintes.

  • Other research product . Other ORP type . 2021
    Open Access French
    Authors: 
    Saint-Martin, Arnaud; Hardy, Antoine;
    Publisher: société AOC
    Country: France

    Avec le bien nommé « Tract » qu’elle vient de publier chez Gallimard, Nathalie Heinich place le lecteur face à un dilemme : d’un côté, la tentation de ne pas répondre à un texte qui méprise les règles élémentaires de la discussion scientifique et collective ; de l’autre, la nécessité de combattre des attaques aussi graves et aussi fausses énoncées depuis une position de pouvoir. C’est la seconde solution, imparfaite comme la première, que les auteurs de ce texte ont choisie.

  • Other research product . Other ORP type . 2021
    Open Access French
    Authors: 
    Hardy, Antoine;
    Publisher: société AOC
    Country: France

    Malgré les menaces de prescription qui pèsent sur les plaintes déposées par sept associations de Guadeloupe et de Martinique pour empoisonnement au chlordécone, la mobilisation continue. Comme il y a une semaine, lors de la marche mondiale contre Monsanto, marquée par les revendications d’une écologie décoloniale. Des combats qu’on trouvait déjà dans Les Damnés de la Terre de Frantz Fanon, interdit à sa sortie en France en 1961, ce livre à la mémoire des vaincus et des disparus, des humains et des espèces éteintes, mérite d’être (re)lu aujourd’hui.

  • Open Access French
    Authors: 
    Ansaloni, Matthieu; Smith, Andy;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    Présenté le 21 mai par le ministre de l’agriculture Julien Denormandie, le Plan stratégique national paraît déjà obsolète. Cette application en France de la PAC (Politique agricole commune) pour la période 2023-2027 ne change pas véritablement la donne, et établit des règles de répartition des aides qui profitent surtout à une élite agricole peu soucieuse d’agroécologie et favorisent les phénomènes d’accumulation et d’expropriation.

  • Other research product . Other ORP type . 2021
    Open Access French
    Authors: 
    HARDY, Antoine;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    Article de presse; Le président de la République en discussion avec des youtubeurs d’un côté. L’agressivité de son ministre de l’Intérieur de l’autre. Ces registres sont complémentaires : la politique du cool est l’alliée efficace de celle de la répression.

  • Open Access French
    Authors: 
    Trouvé, Matthieu;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    Article publié en ligne sur le site de l'Institut François Mitterrand. Lien Internet : https://www.mitterrand.org/le-10-mai-1981-vu-despagne-entre-encouragements-espoirs-et-mefiance.html; Analysant les réactions étrangères, essentiellement anglo-saxonnes, à l’élection présidentielle du 10 mai 1981, Robert Frank parle d’un « effet Mitterrand »[1], qu’il définit comme un « état de grâce », avant tout médiatique, et un effet de surprise globalement positif, qui n’empêche pas malgré tout l’existence d’un certain désarroi du côté des gouvernements. Même si l’élection de François Mitterrand à la présidence de la République ne constitue pas un « événement-monde » au même titre que le 11 septembre 1973, ou plus tard, le 11 septembre 2001[2], elle a eu un important écho en Europe et a été abondamment commentée par la presse, les gouvernements et dans les chancelleries. Quel a été, plus précisément, l’impact en Espagne du scrutin du 10 mai 1981 ? Comment l’arrivée au pouvoir de François Mitterrand, puis de la gauche socialiste – première alternance forte sous la Ve République – a-t-elle été perçue au-delà des Pyrénées ? Peut-on comparer les réactions espagnoles aux réactions anglo-saxonnes ? Autrement dit, y a-t-il eu un effet de surprise, un trouble ou bien au contraire une euphorie, un effet de contagion, une couverture médiatique importante ou bien une certaine indifférence, comme dans le cas russe ? Il s’agit donc ici de compléter l’étude de cet « effet Mitterrand » en envisageant non seulement les réactions espagnoles au scrutin présidentiel du 10 mai 1981, mais plus globalement à l’alternance de 1981. L’analyse implique ainsi une ouverture chronologique plus large et une réflexion sur le changement politique que constitue l’arrivée au pouvoir des socialistes en France.

  • Other research product . Other ORP type . 2021
    Open Access French
    Authors: 
    Mizzi, Alban;
    Publisher: The Conversation France
    Country: France

    L’ensemble des éléments demandés pour la constitution des dossiers inspire aux candidats un sentiment de justice qui a toutefois un coût, celui d’une préparation chronophage et d’une longue attente.

  • Open Access French
    Authors: 
    Baghioni, Liza; Lamanthe, Annie; Louit-Martinod, Nathalie; Méhaut, Philippe; Peyrin, Aurélie; Signoretto, Camille;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    Synthèse du rapport LEST Dares en 16 pages

Send a message
How can we help?
We usually respond in a few hours.